Offre emploi : Palevoprim recrute Ingénieur biologiste (F/H) en traitement de données paléontologiques spatialisées (H/F)

Xl logo palevoprim web

Ingénieur biologiste (F/H) en traitement de données paléontologiques spatialisées (H/F)

Date Limite Candidature : vendredi 18 juin 2021 -> Postuler…

Date limite de réception des dossiers de candidatures : le 16 juin 2021.

Informations générales

  • Référence : UMR7262-JEABOI0-003
  • Lieu de travail : POITIERS
  • Date de publication : vendredi 28 mai 2021
  • Type de contrat : CDD Technique/Administratif
  • Durée du contrat : 6 mois
  • Date d’embauche prévue : 1 août 2021
  • Quotité de travail : Temps complet
  • Rémunération : Entre 2 088,66 € et 2 206,09 € bruts mensuels selon expérience
  • Niveau d’études souhaité : Bac+5
  • Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les missions seront effectuées au CNRS, au sein du laboratoire PALEVOPRIM à Poitiers, Unité mixte de recherche mono-équipe de l’Université de Poitiers et du CNRS.

Les missions de ce poste d’ingénieur seront d’assurer la collecte, la gestion et l’analyse de grands jeux de données et métadonnées fossiles et actuelles, ainsi que le conseil et l’assistance matérielle, logicielle et analytique auprès des utilisateurs.

Activités

  • Mettre en place les procédures de recueil et de contrôle des données issues des travaux de recherche dans les domaines concernés.
  • Collecter et adapter les données existantes aux besoins des méthodes d’analyse choisies.
  • Proposer de nouveaux protocoles d’acquisition des données.
  • Réaliser le traitement des données et métadonnées.
  • Adapter les applications informatiques aux besoins du projet.
  • Organiser la mise en forme, le stockage des données et métadonnées.
  • Assurer la veille scientifique et technique.
  • Diffuser et valoriser des résultats sous forme de rapports techniques ou d’étude à usage des communautés professionnelles et scientifiques.
  • Conseiller et former aux techniques et outils développés.

Compétences

  • Connaissance approfondie des méthodes de recueil, d’analyse et de traitement des données.
  • Connaissance et utilisation des logiciels existants et des outils d’analyse sur différents systèmes d’exploitation appropriés aux problématiques étudiées (analyses statistiques, SIG, bases de données géoréferencées, gestion de métadonnées, etc.).
  • Connaissance des architectures matérielles.
  • Utiliser un ensemble cohérent d’outils mathématiques, statistiques et informatiques adaptés au traitement des données.
  • Connaissances de base en en programmation (R, Python, etc.).
  • Transférer son savoir-faire en interne et en externe.
  • Connaissances de base en paléontologie, paléoanthropologie et géologie.
  • Travail en équipe.
  • Maîtrise de l’Anglais écrit.

Contexte de travail

Ce travail prend place au sein de PALEVOPRIM, un laboratoire de paléontologie qui étudie les interrelations entre organismes, paysages et facteurs environnementaux dans les écosystèmes à primates (humains inclus) depuis le début du Cénozoïque.

PALEVOPRIM entretient de nombreuses jeux de données à l’échelle du continent africain sur la période d’émergence de la lignée humaine entre 7 Ma et 1 Ma. Il s’agira de mettre en évidence les corrélations spatiales et temporelles entre les données de paléobiodiversité et les signaux environnementaux et d’interpréter ces corrélations en termes d’interactions biotiques, d’interrelations biotiques/abiotiques, de préférences d’habitat, d’évolution des paysages, etc. Les principales données traitées sont liées aux sites du Miocène du Tchad et du Plio-Pléistocène éthiopien.

L’ensemble de ces activités sera effectué sous la supervision directe de la direction du laboratoire (une seule équipe) et en collaboration avec divers membres de l’UMR. La personne recrutée travaillera sur les ressources de notre unité dans un environnement qui exige le sens des relations humaines. Le matériel informatique nécessaire sera fourni par l’UMR.

En savoir plus

Offres d'emploi

Contact
https://bit.ly/3uuCNrO