Salon - Festival

Festival Raisons d’agir 2022 « Agir contre les dominations »

Lycéens, étudiants et militants associatifs, sociologues, historiens ou géographes : tous engagés dans le partage de savoirs et d’expériences, pour agir sur le monde.
20 ans après la disparition de Pierre Bourdieu, la question des rapports de domination est au cœur de l’actualité. La lutte contre le harcèlement sexuel et pour l’égalité de genre dans tous les domaines de la vie occupe une place centrale dans les débats publics et dans les luttes sociales. Les mobilisations contre les discriminations à base ethnique, culturelle ou religieuse restent particulièrement vives, à un moment où se révèlent l’importance de l’héritage post-colonial et le regain d’influence des courants réactionnaires. La résistance à la domination de classe a pris de nou- velles couleurs avec le mouvement des Gilets jaunes, les luttes pour les services publics ou les grèves contre la surexploitation des travailleurs des nouveau secteurs du salariat. Toute une partie de la jeunesse s’affirme en dissidence avec le vieux monde productiviste, contre les vieilles certitudes de tous ceux qui n’ont fait qu’accompagner la globalisation capitaliste.

Du mardi 5 au vendredi 8 avril
Ce festival multiforme s’attache à croiser les expériences individuelles et collectives et les savoirs issus des sciences sociales. Il associe chercheurs, créateurs, militants et étudiants, afin de mener une réflexion collective sur les débats politiques contemporains et ainsi d’y prendre part. Sa programmation est résolument participative, ouverte et accessible à toutes et tous.

Festival organisé par l’association Raisons d’agir Poitiers avec les soutiens de la ville de Poitiers, de la région Nouvelle-Aquitaine, de l’université de Poitiers, du CROUS, de la CVEC, de la Maison des sciences de l’homme et de la société, en partenariat avec l’Espace Mendès France, le TAP cinéma, la Caserne, la librairie La Belle Aventure, LOGOS Limoges, T’as Capté ?, Les Éclaireuses Éclaireurs de France, Education World 86, ATTAC 86, Greenpeace, La Cimade, Le Planning Familial, Les Amis du Monde Diplomatique, l’APSES Poitiers et le GRESCO.

Document à télécharger

Du 5 avril au 5 mai à la Maison des sciences de l’homme et de la société

Brice Le Gall – Exposition photo « Justice et respect.
Le soulèvement des gilets jaunes » par Brice Le Gall. Du lundi au vendredi de 8h à 18h à la MSHS. Exposition gratuite.

Mardi 5 avril à l’Espace Mendès France

20 h 30 Les luttes féministes et l’antiféminisme des hommes et des femmes
Conférence de Christine Bard, professeure à l’université d’Angers, autrice de La révolution féministe et Les garçonnes, suivie d’un débat avec la participation de Sabine Lambert et de Héloïse Morel, membres du Planning familial. Animation : Louise Fromard.

Les luttes féministes ont une histoire ancienne et sont aujourd’hui en pointe. Et l’antiféminisme est toujours aussi vivace, un antiféminisme pétri d’idées reçues, bien représenté à l’extrême-droite et dans les courants traditionalistes, mais également plus diffus, dans la vie quotidienne, au travail, dans les institutions et parfois dans les mouvements sociaux. Penser cette histoire et partager l’expérience des luttes, c’est contribuer aux progrès d’une société fondée sur l’égalité.

Mercredi 6 avril – Cinéma Le TAP Castille

17 h La Fracture (2021)
Film de Catherine Corsini. Projection suivie d’un débat avec Pascal Boissel, vice-président de l’Union syndicale de la psychiatrie et membre du Printemps de la psychiatrie, et Jean-Pierre Bujeau, militant syndical et membre des Gilets jaunes.

Raf et Julie, un couple au bord de la rupture, se retrouvent dans un service d’urgences proche de l’asphyxie le soir d’une manifestation parisienne des Gilets Jaunes. Leur rencontre avec Yann, un manifestant blessé et en colère, va faire voler en éclats les certitudes et les préjugés de chacun. À l’extérieur, la tension monte. L’hôpital, sous pression, doit fermer ses portes. Le personnel est débordé. La nuit va être longue…

Mercredi 6 avril – Librairie La Belle Aventure

17 h Rencontre avec Étienne Davodeau
Séance de dédicace par Etienne Davodeau, auteur de Le droit du sol, Futuropolis, 2021.

En juin 2019, l’auteur entreprend, à pied et sac au dos, un périple de 800 km, entre la grotte de Pech Merle et Bure. Des peintures rupestres, trésors de l’humanité, aux déchets nucléaires enfouis dans le sous-sol, malheur annoncé pour les espèces vivantes. Étienne Davodeau, sapiens parmi les sapiens, interroge notre rapport au sol. Marcheur-observateur, il lance l’alerte.

Mercredi 6 avril – Espace Mendès France, auditorium

20 h 30 Écologie et classes sociales
Conférence-débat avec Étienne Davodeau, auteur de nombreuses œuvres de fiction ou documentaires, et Jean-Baptiste Comby, maître de conférences à l’université Paris 2 (Carism), auteur de La Question climatique. Genèse et dépolitisation d’un problème public, et qui soumettra à la discussion les grandes lignes de son futur ouvrage sur les rapports entre écologie et classes sociales.. Animation : Aymeric Le Corre.

Il n’y a peut-être rien de plus important que partager l’urgence de la défense du vivant, à commencer par la défense de ce sol que nous piétinons quotidiennement. Et il n’y a sans doute pas de plus grand impératif que de réussir la justice sociale pour s’attaquer vraiment à la transition climatique. Cette conférence-débat sera ainsi placée sous le signe d’un double dialogue, entre l’œuvre de création et l’enquête sociologique, et entre urgence écologique et urgence sociale.

Jeudi 7 avril – Espace Mendès France

10 h  – 12h Ateliers

Passer à l’action
Planétarium – Animation : Jérôme Camus
Construire des alternatives politiques depuis l’Etat : réflexions sur la « révolution
démocratique » en Bolivie
avec Franck Poupeau, directeur de recherche au Cnrs (Iheal),
La fabrique d’une mobilisation réussie contre Amazon avec Alain Thalineau, professeur à l’université de Tours (Citeres), et Dominique Duval, membre du Collectif Anina,
Dénoncer l’ordre social et passer à l’action. Quelques leçons d’un Antimanuel de socio avec Alessio Motta, docteur de l’université Paris 1 (Cessp),
Papier poésie, un film documentaire sur les luttes contre la désindustrialisation
dans les Vosges
avec Guillaume Cuny, doctorant à l’université d’Evry (Centre P. Naville).

La ville, espace de discriminations et de mobilisations
Salle Confluence – Animation : Papa-Omar Ndiaye
Jeunes de quartiers, face aux dominations avec Jeanne Demoulin, maîtresse de
conférences à l’université Paris Nanterre (Cref),
La justice dans la rue. Du pouvoir contraventionnel des policiers avec Aline Daillère, doctorante à l’université Versailles St-Quentin (Cesdip), 
Auto-discrimination contre la discrimination avec Merve Ozkaya, doctorante à
l’université Grenoble-Alpes (Cerdap2),
La lutte des classes avec Thomas Vaisse, doctorant à l’Ehess (Centre N. Elias).

Face aux pouvoirs : les mobilisations écologiques
Théâtre de la science – Animation : Benoît Leroux
Le chercheur en énergétique pris entre les attentes des pouvoirs et sa propre éthique avec Anthony Thomas, maître de conférences à l’université de Poitiers (Pprime),
Les chantiers de méga-bassines, au service de l’agro-industrie avec Francine Berry, membre du Collectif Bassines Non Merci.

L’État et la politisation
Salle Galilée – Animation : Sébastien Jahan
La carte et le territoire : Cartographier les contribuables frontaliers, classer la mobilité transfrontalière avec Marie Quarrey, doctorante à l’université de Strasbourg (Sage),
La politisation populaire pendant la Révolution française avec Bastien Dallet, étudiant en master à l’université de Poitiers.

13 h 30  – 15 h 30 Ateliers (suite)

Migrants : sauver, accueillir et résister à la domination
Planétarium – Animation : William Berthomière
Agir ou laisser mourir : expériences de sauvetage en Mer Egée et Méditerranée Centrale avec Arnaud Banos, directeur de recherche au Cnrs (Idees) et sauveteur en mer SNSM qui a réalisé plusieurs missions de sauvetage avec Refugee Rescue, Sea-Watch et Sea-Eye,
Accueillir sans dominer avec Guillaume Marsallon, délégué national de la Cimade dans la région Centre-Ouest,
Les mobilisations d’étrangers contre leur enfermement avec Olivier Clochard, chercheur au Cnrs (co-directeur de Migrinter) et Pauline Brücker, post-doctorante à Migrinter (Université de Poitiers, Cnrs).

Former à l’émancipation
Salle Galilée – Animation : Pascal Canaud
Enseigner par le « concret » à l’école : une idée émancipatrice source de domination scolaire ? avec Stéphane Vaquero, docteur, professeur à l’université de Poitiers (Gresco),
L’effacement des luttes et des conquêtes sociales dans l’enseignement de la Révolution française avec Anne Jollet, maîtresse de conférences à l’université de Poitiers (Criham), coordonnatrice de la rédaction des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique,
Tous citoyens ! Une vidéo avec les participants de « l’Atelier des droits »  avec Bertrand Geay, professeur à l’université Paris 8 (Circeft-Escol) et animateur de cours de français pour étrangers (Education World 86-Iepop-Le Local).

— Domination masculine : comprendre pour agir
Salle Confluence – Animation : Ludovic Gaussot
Démantèlement de « la domination masculine » par la parité en politique ? avec Nicole Roux, maître de conférences à l’université de Bretagne Occidentale (Labers),
Le collectif des Oies Sauvages. Des analyses interdisciplinaires de la domination masculine (webdocumentaire) avec Sylvette Denèfle, professeure émérite à l’université de Tours (Telemme) et Karine Lambert, maîtresse de conférences à l’université Clermont-Auvergne (Telemme), 
Lutte contre le harcèlement sexuel ou mise en conformité avec les exigences ministérielles ? avec Pierre-Guillaume Prigent, doctorant à l’Université de Bretagne Occidentale (Labers),
Évolutions des conventions interministérielles pour « l’égalité filles/garçons’ depuis 1984 » avec Dylan Racana, doctorant à l’université Lumière Lyon 2 (Education Cultures et Politiques).

16 h Face à l’idéologie dominante, penser les alternatives
Table ronde avec Frédéric Lebaron, professeur à l’Ens Paris-Saclay (Idhes), Franck Poupeau, directeur de recherche au Cnrs (Iheal), Gisèle Sapiro, directrice de recherche au Cnrs et directrice d’études à l’Ehess (Cessp). Animation : Bertrand Geay.

20 ans après la disparition de Bourdieu, comment lutter contre les courants réactionnaires et comment intervenir à partir des connaissances accumulées par les sciences sociales ? Les invités interviendront notamment sur la droitisation de l’espace public et le retour des intellectuels d’extrême droite, sur les permanences et transformations de la doxa néolibérale, et sur les rapports entre les intellectuels, la gauche anticapitaliste et l’État.

Jeudi 7 avril – La Caserne

À partir de 18 h 30 Soirée festive
Buvette des Eclaireuses Eclaireurs de France. Stands associatifs de Greenpeace, Alternatiba et Raisons d’agir. Vente d’artisanat indien par Education World 86. Food-truck Chez Na Dej’.

19 h 45 Concerts, Rocé et Juicy Fruits
Concert exceptionnel de Rocé et Juicy Fruits.
En première partie : Young Revolution 86, Héro Echo et Emka, jeunes rappeurs poitevins, un partenariat T’as Capté.

Rocé est un rappeur engagé qui a déjà à son actif plusieurs albums importants. Ses textes font mouche. Son morceau Habitus a ainsi été publié dans des manuels de seconde de sciences économiques et sociales et est parfois étudié en sociologie. Ces dernières années, il a publié la compil Par les damné.e.s de la terre, des voix de luttes 1969-1988 et un documentaire sur le rap français engagé, Saveur Bitume, produit par Arte.

Vendredi 8 avril – Espace Mendès France

9 h  – 10 h 30 Ateliers

Agir contre le harcèlement et les inégalités de santé
Animation : Aymeric Le Corre
Présentation d’un spot de prévention contre le harcèlement par Pascale Bécognée, CPE et animatrice théâtre au Lycée Camille Guérin, avec les élèves ayant participé au projet.
Jusqu’où parler de possibilités d’accès à la santé en France ? avec Théo Cadet et Luna Coudrais, Licence 3 de socio : présentation d’une enquête comparative sur les systèmes de santé en France et en Belgique.

Agir pour une autre société : les communautés auto-suffisantes
Animation : Louise Fromard.
Eutopia avec Rémi Augais, Hildegard Leloué, Corentin Ribeiro et Justine Robin, quatre jeunes poitevins qui ont réalisé une série de podcasts sur les communautés autosuffisantes en Europe. Ils présentent leur démarche et quelques extraits de leurs podcasts.

Auroville en Inde, la Cité idéale ? Hélène Shemwell, membre d’Education World 86. Créée en 1968, cette communauté a pour projet d’être un lieu où hommes et femmes apprennent à vivre en harmonie, au-delà des croyances, des opinions et des nationalités.

11 h Les « filles du coin »
Animation : Tom Beurois
Conférence de Yaëlle Amsellem Mainguy, chargée de recherche à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, rédactrice en chef de la revue Agora débats/jeunesses.

On entend rarement celles à qui ce livre donne la parole. Collégiennes, lycéennes ou jeunes actives dans des emplois au bas de l’échelle. Lors d’une enquête menée de la presqu’île de Crozon au massif de la Chartreuse, l’autrice est allée à la rencontre de ces « filles du coin », qui lui ont raconté leur vie quotidienne, leurs amours, les amitiés qui se font et se défont, la nécessité d’avoir du réseau et de savoir s’adapter face à l’éloignement des grandes villes.

13 h 30 La ville vue d’en bas
Animation : Jean-Dilip Sen Gupta et Tom Beurois
Table -ronde avec Jordi Colomer, professeur d’histoire-géographie et d’EMC et la classe de Première G5 du Lycée Marcelin Berthelot de Châtellerault : « Les territoires et les acteurs du lien social à Châtellerault », Anne Bory et Blandine Mortain à propos du livre du collectif Rosa Bonheur La ville vue d’en bas. Le collectif analyse dans ce livre la place des classes populaires dans l’espace urbain d’aujourd’hui. Participation des jeunes rappeurs poitevins qui chantent lors de la soirée festive, la veille au soir.

Organisateur :
Association Raisons d'agir


https://festivalraisonsagir.org/
Lieu :
Espace Mendès France
1 Rue de la Cathédrale, 86000 Poitiers, France
Public :

Tout public

du
avr. 5 2022
au
avr. 8 2022