UN VILLAGE POUR L'EAU

Publié par Alternatiba Poitiers Guillot, le 17 juillet 2018   130

                                         En partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine,

                                                           l’Espace Mendès France de Poitiers 

                                        et avec le soutien et participation de Grand Poitiers


                                                       ALTERNATIBA POITIERS ORGANISE 

                                                                  UN VILLAGE POUR L’EAU

                                    samedi 22 et dimanche 23 septembre 2018 de 14 à 19h

                                                    au Moulin de Chasseigne à Poitiers

voir le programme sur : https://alternatiba.eu/poitiers/

                                         Qu’en est-il de notre eau potable et de nos rivières ?

Cette année notre projet est de créer une série d’événements autour de l'eau dans ses différents

aspects quantitatifs et qualitatifs. L’eau dans toutes ses aventures et mésaventures, en quelque sorte. Nous aborderons les eaux de surface et souterraines et, plus particulièrement, l’eau potable.

Les thèmes retenus sont les impacts des activités humaines (individuelles, agricoles et industrielles) sur l’état , physique, chimique et biologique des différentes ressources en eau (nappes, rivières, zones humides…), les différentes pollutions et la santé, la gestion et le coût de la potabilisation de l’eau, les différents modes de tarification de l’eau du robinet.

Ce projet se déroule en trois temps et trois lieux.

Le 18 mars à Migné-Auxances, nous nous sommes centrés plutôt sur les aspects quantitatifs en relation avec la problématique des retenues de substitution et les conflits d’usage qui lui sont liés. Une série de mini conférences ponctuée de débats a été organisée autour des aspects et impacts économiques, écologiques et sociaux de ces retenues. Des scientifiques, des professionnels et des membres de la société civile (ingénieur agricole, agriculteurs, associations de l’environnement et de consommateurs, élus locaux et régionaux...) y ont présenté leurs analyses et les solutions alternatives effectives.

Ce débat a été prolongé par une « marche citoyenne » sur le lieu de construction d’une future bassine avec une prise de parole d’élus, d’agriculteurs et de citoyens.

Le 26 mai, à Châtellerault, à deux pas de la Vienne, nous avons abordé les aspects qualitatifs de l’eau et notamment les problèmes des divers types de pollutions, leurs effets sur la santé et leur coût pour le contribuable et le consommateur. Là encore, citoyens, associations, scientifiques, professionnels nous ont permis de mieux comprendre les problèmes et trouver dans les expériences locales actuelles des solutions acceptables des points de vue social, environnemental et économique. Nous avons programmé un temps fort, sur « Agriculture et eau » au cours d’une table ronde animée par des agriculteurs ayant fait évoluer leurs pratiques vers une meilleure et plus économe gestion de l’eau.

Les différentes expositions, telles que celle de l’Espace Mendès France, sur « Cred'eau », celle sur le cycle de l’eau présentée par le Technicien Médiateur Rivières ou bien encore celle des pêcheurs à propos de l’état piscicole des rivières de la Vienne, révélateur de la santé des cours d’eau, nous ont servi de fil conducteur thématique.

Le dernier événement aura lieu à Poitiers, les 22 et 23 septembre prochains, dans le lieu symbolique et magique du Moulin de Chasseigne, sur le bord du Clain, affluent de la Vienne.

Nous reprendrons l’essentiel des problématiques traitées à Châtellerault, mais avec un développement plus diversifié et plus approfondi, grâce au doublement de la durée de l’événement.

Notre fil rouge sera : « L’eau potable : enjeux, problèmes et solutions ». Nous aborderons des thèmes comme « Eau et réchauffement climatique, avec Le Pr B. Legube, Dr Scientifique de l’Agence de L’Eau Adour Garonne, « Pollutions et santé avec A. Dupuis, professeur et chercheur au CHU de Poitiers ». C. Huyghe, directeur scientifique de L’INRA répond à la question « Quels systèmes agricoles et alimentaires durables préserveraient la ressource en eau ? ». Nous aborderons également « La fabrication, les coûts et les différents types de tarifications de l’eau du robinet ».

En plus du partenariat avec l’Espace Mendès France, qui nous a fourni les coordonnées de scientifiques, pour ces deux jours, Grand Poitiers participera à des tables rondes, ainsi qu’à des animations (visite de l’usine de potabilisation de Bellejouanne) et tiendra un stand présentant les actions entreprises pour la sauvegarde de la qualité et de la quantité de l’eau, dans ses différents expression (nappes, cours d’eau, milieux humides...).

Des associations, des professionnels, des citoyens mobilisés pour la défense de la ressource aquatique viendront présenter leurs engagements, leurs réalisations, leurs idées pour préserver l’eau, ici et ailleurs (Pays du Sud) et pour s’inscrire dans la problématique du réchauffement climatique.

Comme à chaque village Alternatiba, ce week-end sera ponctué par des spectacles et autres événements ou animations.

Chaque temps est organisé autour des trois axes :

Alternatiba Poitiers se définit comme structure d’Éducation populaire. Il s’agit d’aider le citoyen, d’une part, à s’informer et se former sur des problématiques et enjeux actuels, en cette occurrence l’eau, et d’autre part, à trouver des solutions alternatives ici et maintenant.

Trois axes structurent le projet.

- un premier, scientifique, au cours duquel des experts nous livrent leurs analyses par l’entremise de conférences, de tables rondes ou d’expositions comme celle de l’Espace Mendès France, par exemple.

- un second, concerne les propositions de solutions alternatives quant à la gestion de l’eau. Des professionnels, des citoyens, des collégiens, des associations… présentent aux visiteurs des solutions plus respectueuses de l’Homme et de l’environnement, participant ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique.

- le dernier est récréatif et est constitué d’événements, d’animations, d’ateliers participatifs et de spectacles... pour enfants, adolescents et adultes.

Ces différents rendez-vous rassemblent quatre séries d’acteurs.

1. Des réseaux d’usagers, de professionnels et de citoyens actifs en tant que sentinelles et défenseurs du bon état et du bon usage de l’eau. Des tables rondes leur permettent d’apporter leurs témoignages, leurs expériences, leurs solutions.

2. Des scientifiques de champs divers (climatologie, biologie, physique, géographie, sciences humaines…) issus des réseaux d’universitaires ou d’ingénieurs nous livrent leur expertise. La forme « conférences » suivie d’un débat est privilégiée.

3. Des acteurs et agents des différents comités, agences, établissements, ainsi que des élus des collectivités territoriales... chargés, d’une manière ou d’une autre, de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques traitent des problématiques locales, de leur conception, de leurs actions quant à la gestion de l’eau sur leur territoire.

4. Nous souhaitons y intégrer des publics scolaires (écoles primaire, collège) les plus concernés par le changement climatique et ses conséquences sur l’eau.

Fidèle à sa charte de valeurs et de fonctionnement, Alternatiba Poitiers organise cette série d’événements, en proposant pour les problématiques aquatiques une étude scientifique avec des conférences de très haut niveau et attractives, une présentation de solutions concrètes et locales, le tout dans une ambiance récréative et éducative. Il s’agit de toucher un maximum de publics et notamment attirer au-delà du cercle des « déjà convaincus ».

Voir le programme et programmation sur :

https://alternatiba.eu/poitiers/

https://www.facebook.com/AlternatibaTour86