Observez Mars en octobre 2020 !

Publié par Eric Chapelle, le 13 octobre 2020   410

Xl mars surface

Mars est une petite planète.

La teinte orangée caractéristique de Mars, parfaitement observable sur le fond noir du ciel, est due à une fine pellicule de rouille recouvrant une surface particulièrement sombre : sur 100 rayons qui arrivent à sa surface seuls, 17 en repartent. De plus c'est une petite planète, son diamètre est deux fois plus petit que celui de la Terre. La plupart du temps elle est discrèteet elle ne se distingue des étoiles brillantes que lorsque sa distance à la Terre descend en dessous des 150 millions de kilomètres.

Cet automne, la planète rouge est la star des soirées car sa distance à la Terre passe sous les 63 millions de kilomètres. Ce n’est pas un record, en 2018 et 2003 elle était respectivement à moins de 58 millions et 56 millions de km, mais elle ne reviendra pas en dessous des 70 millions de km avant 2033...

Futures oppositions
dessin Eric Chapelle - données IMCCE

La Terre est située à une distance moyenne de 150 millions de kilomètres du Soleil et met 1 an à parcourir son orbite. Mars, plus loin, à 227 millions de kilomètres du Soleil, évolue autour de notre étoile en 1 an et 321 jours (soit presque 2 ans). Comme la Terre effectue sa révolution plus vite que Mars, les deux planètes se trouvent à proximité tous les 2 ans et 49 jours. Ce moment est nommé opposition, car la planète est à l’opposé du Soleil par rapport à la Terre. Mars est alors observable toute la nuit et la distance entre les deux planètes est minimale. Cependant, cette distance minimale n’est pas identique à chaque opposition car l’orbite de Mars est très elliptique. Sur l’orbite de Mars nous trouvons le périhélie (point le plus proche du Soleil) à 207 millions de km et l’aphélie (point le plus éloigné du Soleil) à 249 millions de km. L’orbite de la Terre est très proche d’un cercle (avec un périhélie à 147 millions de km et un aphélie est à 152 millions de km du Soleil). Les distances minimales entre les deux planètes se produisent lorsque l’opposition se produit vers la fin de l’été (en août), ce qui a été le cas en 2003.

Puis, les oppositions suivantes se décalent chacune de 49 jours, rendant les oppositions de plus en plus défavorables, avec des distances de plus 100 millions de kilomètres lorsque les oppositions se produisent vers le mois de février. Une distance doublée, c’est un diamètre apparent divisé par deux ! Cette opposition de 2020 est une occasion d’observer au mieux les détails de Mars au télescope : les mers martiennes (taches sombres) se dévoilent avec de simples télescopes amateurs et un grossissement de l’ordre de 100 fois au moins. C’est lors de l’opposition favorable de 1877 que l’astronome américain Asaph Hall découvre les deux satellites de Mars : Phobos et Deimos (terreur et frayeur, en grec).

Variation de brillance de Mars
graphique Eric Chapelle - données IMCCE

À l’œil nu, une curiosité est perceptible à proximité de chaque opposition. Observées couramment

les planètes se déplacent d’ouest en est par rapport aux étoiles, à une vitesse qui dépend de leur distance du Soleil (rapidement pour les planètes proches du Soleil, lentement pour celles qui sont éloignées). Mais lors des oppositions, elles se déplacent étrangement d’est en ouest, c’est un mouvement rétrograde. Ce curieux mouvement a donné du fil à retordre aux Grecs, pour qui, les planètes devaient se déplacer à vitesse constante sur des cercles autour de la Terre. L’imagination étant sans limites, ils trouvent une solution grâce aux épicycles. Cette construction mécanique ne sera remise en cause qu’au XVIe siècle avec un renouveau de l’idée d’héliocentrisme (le Soleil au centre du Système solaire). Profitez des soirées d’octobre 2020 pour découvrir Mars au plus près de la Terre.