Conférence - débat

Le neutrino, cette particule fantôme

Antoine Kouchner, physicien des particules, Damien Dornic, astrophysicien,un des directeurs artistiques du spectacle Aganta Kairos, Thierry Poquet, et Christine Marquet, chercheur en physique du neutrino au CENBG, témoignent de leurs recherches collaboratives autour de cette particule.

«  LE NEUTRINO, CE MESSAGER COSMIQUE QUI UNIT LES HOMMES, LE CIEL ET LA MER »

Des milliards de neutrinos nous traversent à chaque seconde. Certaines de ces particules élémentaires proviennent des confins de l’Univers et témoignent des cataclysmes des origines. Postulé en 1930 par le physicien Wolfgang Pauli et expérimenté en 1956, le neutrino est dépourvue de charge électrique et quasiment de masse, et ainsi traverse la matière à la vitesse de la lumière tout en conservant sa trajectoire. Le télescope ANTARES est un gigantesque détecteur sous-marin qui traque les neutrinos et cartographie la voûte céleste de l’hémisphère Sud. 

Les artistes comme les scientifiques sont des inventeurs et font appel autant au savoir qu’à l’intuition et à l’interprétation. « Inventer, c’est penser à côté » disait Albert Einstein. Les artistes d’Aganta Kairos ont fait du neutrino une métaphore : cette « particule fantôme » relie les hommes de part et d’autre de la planète et ainsi interroge nos représentations du monde. Une conférence qui nous rappelle cette phrase de Kenneth White : « Mettez les hommes en contact avec le cosmos, et ils seront en contact les uns avec les autres. »

le
jan. 16 2019

De 18:30 à 20:30