Conférence - débat

Night of ideas in Ethiopia

Être vivant

« Être vivant » était le thème de l’édition 2020 de la Nuit des Idées, une manifestation portée par l’Institut Français. Jean-Renaud Boisserie (Laboratoire PALEVOPRIM) y a contribué en présentant une perspective paléontologie du vivant à l’Alliance Éthio-Française d’Addis Abeba en Éthiopie (voir résumé ci-dessous), en complément des présentations de Jean-Baptiste Eczet (anthropologue à l’EHESS) et de Yonas Beyene (préhistorien, Centre Français des Études Éthiopiennes).

Le même thème a été abordé le lendemain au Lycée franco-éthiopien GebreMaryam par Jean-Renaud Boisserie et Jean-Baptiste Eczet lors d’ateliers destinés aux élèves de terminale et de seconde.

Être vivant : perspectives d’outre-tombe

Définir ce que sont les êtres vivants n’est pas une tâche aisée, parce que les organismes vivants sont extrêmement diversifiés et que des traits importants pour caractériser la vie peuvent être également observés dans le non-vivant.

Heureusement, la vie est apparue sur Terre il y a longtemps et a laissé un registre fossile substantiel – y compris dans les roches éthiopiennes – que nous pouvons utiliser pour explorer la signification de l’expression  »être vivant ». La paléontologie et la biologie nous enseignent que la vie a beaucoup changé au cours du temps, a considérablement modifié la surface et l’atmosphère de notre planète, la rendant dans l’ensemble « vivable » – toutefois avec de sérieux revers. Les humains et tous leurs attributs ont émergé au sein de ce processus historique, ce qui comporte des implications majeures pour notre présent et notre futur.

En savoir plus

le
jan. 30 2020

De 08:00 à 19:00