Conférence - débat

Rencontre avec les peuples du Cap Horn

Rencontre avec les peuples du Cap Horn

19h00

Présentation de l’art yahgan de la vannerie, par Victor Vargas Filgueira (Musée de la Fin du Monde, Ushuaia)

19h30

Conférence : Jeux de ficelle, Tissages, Tressages : Ethnomathématique et cognition humaine, par Eric Vandendriessche (mathématicien, CNRS)

20h00

Rencontre avec des membres des communautés Yahgans et Selk’nams de la Terre de Feu : José Germán González (Puerto Williams), Mirtha Salamanca (Rio Grande), Victor Gabriel Vargas (Ushuaia), animée par Lauriane Lemasson (Sorbonne Université)

21h00

Chocolat chaud offert par Chocolat Pascal

L’art contre l’oubli

21h30

Présentation : La cérémonie du Hain, rite d’initiation des jeunes hommes en Terre de Feu, par Lauriane Lemasson (Sorbonne Université)

21h45

Création vidéo : Cantos del Hain, (extraits), Federico Vladimir Pezdirc & Pablo Esbert Lilienfeld (Patagonie)

22h30 – 23h

Sonorama fueguino, paysage sonore d’Ushuaia, création radiophonique, Joaquín Cófreces (Ushuaia) en présence du compositeur

Qui sommes-nous ?

Nous sommes dans l’extrême sud du continent américain, un archipel partagé entre Chili et Argentine : des îles, des fjords, des montagnes, des glaciers, des lacs… Le détroit de Magellan au nord, le Cap Horn au sud, et des villes mythiques : Tolhuin, Puerto Williams, Rio Grande, Ushuaia.

Le climat est subpolaire océanique, 5°C de moyenne, une pluviométrie supérieure à celle du Pays Basque, et du vent, beaucoup de vent : 30 km/h en continu, 160 km/h sans prévenir.

Une zone habitée depuis 12.000 ans par les Selk’nams et les Yahgans, des peuples que l’histoire a maltraités. Le 3 août 1895, 165 Selk'nams sont déportés à Punta Arenas puis vendus aux exploitants de la région ou bien déportés dans l’île Dawson, à la mission salésienne San Rafael. Le réalisateur Patricio Guzmán raconte cette tragédie dans Le Bouton de Nacre. El Remate de Indios marque le point culminant de ce génocide. Les Selk’nams intriguent aussi les ethnologues qui les considèrent comme des représentants des « races les moins évoluées de l’humanité » !

En 1889, 11 Selk’nams sont présentés à l’Exposition Universelle de Paris : encagés et nourris de viande crue dans les allées du Jardin d’acclimatation. Les héritiers de cette histoire sont là ce soir. Sous la figure tutélaire d’Antoine d’Abbadie, il sera question d’histoire et de traditions, d’artisanat et d’ethnomathématique. Il sera aussi question de création rituelle, visuelle, acoustique à partir de paysages sonores du Cap Horn : ou comment la création artistique peut affermir l’identification culturelle et panser les blessures de l’histoire.

Xl 24feb289d7e04a2d8134ce2515f67bbe.full.image
Organisateur :
Festival Haizebegi



Lieu :
Auditorium Antoine d'Abbadie
Boulevard de la Mer, Hendaye, France
le
oct. 12 2019

De 19:00 à 23:00