Performance - Spectacle

résidence de création « corps mécanique », spectacle musical pour orchestre électro-mécanique au Lieu multiple de Florent Colautti.

-Du 6 au 10 juillet, résidence de création « corps mécanique » Spectacle musical pour orchestre électro-mécanique au Lieu multiple de Florent Colautti.

-Présentation publique étape de création (jauge limitée à 10 personnes) vendredi 10 juillet à 18h30.


Les corps mécaniques est un projet de spectacle musical et sculptural tendant à la fois vers l’ensemble mécanique et l’orchestre d’objet. Il organise et associe diverses propriétés instrumentales et sonores pour proposer un registre musical large et diversifié, aux couleurs, timbres et expressivités nuancées.

Influencés par la tradition tout autant que par une démarche contemporaine, les corps mécaniques veut déployer une narration musicale et poétique en proposant une expérience sonore à la fois expressive et sensitive, un environnement qui colonise l’espace de textures tout à la fois concrètes et abstraites.

Dans un rapport à la matière, une scénographie et mise en lumière accompagnent et invitent à pénétrer dans ce tableau sonore.

Influencés par la tradition tout autant que par une démarche contemporaine, les corps mécaniques veut déployer une narration musicale et poétique en proposant une expérience sonore à la fois expressive et sensitive, un environnement qui colonise l’espace de textures
tout à la fois concrètes et abstraites.
Dans un rapport à la matière, une scénographie et mise en lumière accompagnent et invitent
à pénétrer dans ce tableau sonore.


Production déléguée : Les Fées d’Hiver / Co-production : accès)s( , Le Lieu Multiple, Studio Corps électriques, Ampli, La Centrifugeuse / Avec le soutien de la Région et la DRAC Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Culture connectée).



Florent Colautti

Compositeur et artiste sonore, Florent Colautti développe depuis plusieurs
années des pratiques qui mêlent musique et art numérique. Les créations qu’il mène font part d’une démarche où le «physique» s’hybride par des protocoles numériques et électroniques.

Par diverses combinaisons créatives il engage des relations entre un phénomène physique et une extension électronique. Ses recherches l’ont ainsi portées vers des procédés de lutherie contemporaine et la construction d’instruments particuliers.
Un peu à l’image des «Intonarumori» de Luigi Russolo, il a imaginé diverses entités instrumentales qui ont été greffées, augmentées, d’une prothèse électronique. Ces
dispositifs mettent en jeu un appareil dit électro-mécanique: moteur rotatif, percuteur, vibreur, archet magnétique,...pilotés via un appareillage informatique.
« Robotisés », ces instruments proposent une anatomie hybride entre organique et mécanique qui se nuancent de matières sonores éclectiques, originales et saisissantes. Au
travers d’interactions homme/machine un métissage sonore excite un aller/retour entre tradition et nouvelles formes créatives.
Par ce biais il manifeste une mutation et un paradoxe entre la mécanisation du geste et la physicalité de la machine, entre l’écriture informatique et le geste humain.

Parcours:

Après des études de musique classique et un diplôme en architecture et en restauration du patrimoine ancien, Florent Colautti obtient un DEM (1er prix) de composition
électroacoustique et instrumentale au conservatoire de Bordeaux. Il continue son parcours à Paris et lors de formations en France et à l’étranger (Prototype III, Abbaye de Royaumont, Manifeste, Ircam-centrePompidou, centre d’art Orford/Ca, Imal/Be, Musique et recherche/Be).
Il a collaboré avec des centres de création, des compagnies et des musiciens. Ses projets ont été
présentés en France et à l’étranger. Sa musique fut joué lors de festivals notamment Extension-La Muse en Circuit, Nuit d’Hiver-GRIM, Futura-Cie Motus, Spectaculare RepTchèque, Antistatic - Bulgarie, Sonic Odyssey - Los Angeles, InSonora - Madrid, numérique Marrakech - Maroc,
Firenze Multimedia Festival - Firenze. Il a joué dans des lieux tels que le 104-Paris, TAP- Scène nationale de Poitiers, Center for New Music-San Francisco, CAPC-Bordeaux et le Desingel
International Art center-Anvers.
Il a reçu un Prix Sacem, un 1er prix au concours «Vacances Percutantes» pour un quatuor de percussion.
Sa pièce «Jupiter» est nominée pour le prix du public et la Mention Bernard Donzel-Gargand pour le meilleur travail narratif au prix international d’art sonore Luigi Russolo.


Il a également reçu les bourses «Hessen-Aquitaine» (Fondation Heinrich Mann) et «George Sand-Frédéric Chopin» (Fondation Genshagen). Son travail a également été sélectionné dans les concours «Banc d’essai-InaGRM», «MIXTUR» et «festivals Sirga» (Espagne). Il fut finaliste
au concours d’orgue de St Bertrand de Comminges.
En 2017, il reçoit une commande pour une pièce acousmatique par la compagnie Alcôme et l’installation La ligne latérale, menée par le collectif Studio Corps Electriques reçoit le soutien à l’accompagnement d’Arcadi ainsi qu’une bourse du Conseil Général du Val de Marne.
Depuis 2010 il développe le projet “e-String”, un instrument hybride électronique/acoustique
de sa fabrication, avec lequel il participe à une résidence Art et Science d’un an, dans le cadre des actions du SCRIME en convention avec l’Université Bordeaux 1, le LaBRI, l’IPB et le Conservatoire de Bordeaux. En 2017, il poursuit cette recherche, accompagné par Le Shadok, Lutherie urbaine,
Fées d’hiver et le collectif Culture Essonne.
florentcolautti@gmail.com
www.florentcolautti.net

Xl 600x337 florent colautti
Organisateur :
Lieu multiple, pôle de création numérique de l'EMF (Poitiers)
0549503308
patrick.treguer@emf.ccsti.eu
https://lieumultiple.org
Lieu :
Espace Mendès France
1 Rue de la Cathédrale, 86000 Poitiers, France
Tarifs :

Entrée libre. réservation obligatoire
https://lieumultiple.org/10748/les-corps-mecaniques-florent-colautti-fra/

Public :

Tous publics

le
juil. 10 2020

De 18:30 à 19:30