Exposition

Résidence de création de Damien Skoracki pour le projet "géolocalisation et création sonore"

Résidence de création de  Damien Skoracki pour le projet "géolocalisation et création sonore"


Ce projet "géolocalisation et création sonore" permet deux résidences d'artistes  (Véronique Béland et Damien) pour la création d'un parcours géolocalisé et sonore. Ces résidences s'inscrivent dans le travail de fonds lancé par le Lieu multiple et avec le soutien du Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine).

La résidence actuelle de Damien a débuté le 3 juin et se prolonge jusqu'au 13 juin.

La recherche sonore de l'artiste a permis de réaliser un premier parcours dans le quartier de la Cathédrale de Poitiers qui sera, dans les années à venir, le cœur d'un restructuration urbanistique importante.

Une première proposition artistique qui sera suivie par celle de Véronique Béland en septembre, constituant ainsi un premier socle de création et qui seront ensuite proposées gratuitement aux publics par le biais de l'application de géolocalisation Soundways du collectif MU (Paris).



Les objectifs généraux du présent projet sont orientés E.A.C (Education Artistique et Culturelle), médiation numérique en lien avec les artistes (création sonore), les structures culturelles (dont de culture scientifique), les territoires et des publics variés. Il favorise le soutien, l’innovation numérique dans les territoires en utilisant les outils numériques ou pas (géolocalisation, smartphone, enregistrement et traitement sonore, électronique, électromagnétiques) et surtout le développement d'usages accessibles et appropriables. Il est pensé sur une durée de trois ans afin de pouvoir développer de manière correcte ses potentialités et permettre par la suite son appropriation de la manière la plus large possible.

     Centré autour de l'expérience auditive en mobilité, il permet de jouer avec les enjeux esthétiques et avec les spécificités d’écritures et de développement des dispositifs technologiques avec des outils facilement transportables. Ceux-ci utilisent, par exemple, les possibilités du guidage (gps : Global Positioning System) et du positionnement en temps réel avec des dispositifs qui tiennent dans nos poches et sont précis au mètre prés.
  Comment les personnes, les géographes et les artistes s’adaptent- ils . ces nouveaux usages de l’espace ? Et comment internet se complexifie au point de devenir un labyrinthe, où l’individu connecté peut perdre son temps dans une sérendipité infinie.

    Quels nouveaux territoires à réinventer se définissent de cette façon ? Et comment les artistes se saisissent-ils de ces enjeux, entre ubiquité, rétrécissement du monde et théorie de la dérive ?

Autant de questions amenées par ces nouveaux possibles qui permettent de modeler les territoires et les temporalités. Un même parcours peut révéler différentes strates (rapport entre réel et imaginaire, une époque et une autre, sons d'ambiances et sons enregistrés...). Il s'agit donc bien d'un voyage dans l'espace et dans le temps qui joue avec un patrimoine actif remodelé de manière dynamique par des artistes, des créateurs sonores et des participants sensibilisés.

     La proposition suivante s’inscrit donc dans cette perspective en introduisant de manière concrète l'idée de musée sonore et dynamique en lien avec les usages possibles avec la réalité augmentée audio, la géolocalisation et la création sonore. Un univers stimulant ouvert aux publics et évidemment aux artistes qui peut aller de la création hybride aux ateliers, dans un contexte d'éducation artistique et culturelle.
    Une porte ouverte sur les pratiques et usages du XXIème siècle en lien avec le plaisir de la marche, du parcours, de la ballade et de la découverte.

Damien Skoracki

   Compositeur et multi instrumentiste éclectique, il puise aussi bien son inspiration dans les cultures alternatives et expérimentales, que dans le post rock, la culture pop ou les musiques électroniques, le bruit, les silences.

Il est guitariste électrique, utilise les systèmes modulaires sous toutes les coutures, les effets et machines analogiques, et explore toutes les ouvertures de l'ère numérique singulière. Damien Skoracki joue dans le trio électrique bAse, forme le collectif d'improvisations électroniques FAHR, et développe depuis 2009 au sein deFRITZ THE CAT une approche « moderne » du ciné concert. Le duo compose et performe aussi sa musique pour les spectacles EXUVIE et DONNE MOI QUELQUECHOSE QUI NE MEURT PAS, de la compagnie SINE QUA NON ART.

Des collaborations avec les collectifs de Danse, ou avec le cirque Genevois Cirqule lui permettent de créer des bandes sonores originales et d’assouvir ses envies de musique singulière.
Récemment compositeur / performer aux côtés de Edouard Hazebrouck (chanteur tenor ) pour la création VERSUS, pour laquelle il a été lauréat SACD 2018.
Damien réunit toutes ses recherches dans son projet solo « HELIO POLAR THING ». Véritable réalisation personnelle, résolument tourné vers la scène, et vers le vent nouveau..


Xl img 8294
Organisateur :
Lieu multiple, pôle de création numérique de l'EMF (Poitiers)
0549503308
patrick.treguer@emf.ccsti.eu
https://lieumultiple.org
Lieu :
Espace Mendès France
1 Rue de la Cathédrale, 86000 Poitiers, France
Tarifs :

Entrée libre

du
juin 3 2019
au
juin 13 2019

De 10:00 à 18:00