Webinaire, réunion, échanges en visio

Séminaire international à PALEVOPRIM

Intervenant

Moussa Abderamane 
Département de Paléontologie, Université de N’Djamena, Tchad

Thème

Les séries sédimentaires tchadiennes du Miocène terminal à l’actuel : séquences éolien–fluviatile–lacustre

Au Tchad, l’étude sédimentologique et paléoenvironnementale des sites fossiles à hominidés et plus particulièrement ceux de TM (Toros-Ménalla) s’intéresse à une succession de dépôts continentaux formés par des dépôts sablo-argilo-gréseux et des diatomites. Les gisements les plus anciens de ces sites datent du Miocène terminal. Ces sites ont livré les restes du plus ancien hominidé découvert à ce jour (Toumaï: Sahelanthropus tchadensis, Brunet et al., 2002). La séquence type de ces sites fossilifères montre le passage progressif des faciès éoliens à des faciès sahéliens (à paléosols), périlacustres puis lacustres. La séquence idéale met en évidence une évolution verticale des faciès au cours de cette dérive climatique. Sur le terrain, les variations latérales de cette séquence type sont souvent importantes.

Moussa Abderamane est maître de conférences au sein de l’Université de N’Djamena. Il travaille depuis sa thèse sur la géologie des sites paléontologiques du Djourab et d’autres séquences en Afrique. Il est actuellement directeur du Département de Paléontologie à N’Djamena, et porte un nouveau programme de master de Sciences de la Terre au Tchad.

Salle 410, bât. B35 (3ème étage, aile nord), Université de poitiers.

En savoir plus



Xl image seminar 19 moussa abderamane 2020
Lieu :
PALEVOPRIM
6 Rue Michel Brunet, 86000 Poitiers, France