Webinaire, réunion, échanges en visio

Séminaire international PALEVOPRIM : Environnement, alimentation, imaginaire : regards croisés entre faunes et productions graphiques au Paléolithique

Intervenants

Marie-Anne JULIEN
GéoArchPal-GéoArchEon / Histoire naturelle de l’Homme préhistorique, UMR 7194, MNHN, CNRS, UPVD

Eric ROBERT
Histoire naturelle de l’Homme préhistorique – UMR 7194, MNHN, CNRS, UPVD

Thème

Environnement, alimentation, imaginaire : regards croisés entre faunes et productions graphiques au Paléolithique

Chassés, consommés, utilisés, représentés, les animaux tenaient une place centrale pour les sociétés humaines du Paléolithique supérieur européen. A partir de 40 000 ans, une diversité de représentations, majoritairement animales, se manifeste au travers des représentations graphiques de centaines de grottes et abris ornés, et de milliers d’objets, statuettes, armes ou outils. Ce ne sont toutefois pas nécessairement les mêmes espèces qui sont figurés et représentés dans les sédiments des sites d’occupation humaine. Cela soutient le constat souvent affirmé qu’une distinction existe entre animaux chassés et animaux figurés.

Afin d’appréhender l’intégralité des relations entre l’humain et les autres êtres vivants dans leurs contextes écologiques et archéologiques, un examen pluridisciplinaire inédit de ces problématiques a été initié. Considérant les avancées récentes dans les domaines de l’art préhistorique, l’archéozoologie, des datations ou de la géochimie isotopique, un collectif de chercheurs de plusieurs institutions a lancé une démarche croisée, au sein du programme Envid’Images soutenu par la fondation ENGIE. Nous avons testé notre approche sur une période et une zone offrant une forte densité de données au travers de sites très nombreux : la vallée de la Vézère, entre 21 000 et 13 000 cal. BP. Nous présenterons à la fois les axes explorés dans le cadre de ces recherches, les premiers résultats obtenus au sein du corpus de sites d’habitats et/ou ornées concernés par nos investigations, et les perspectives ouvertes par ces travaux.

Bioarchéologue Marie-Anne JULIEN est chercheuse à GéoArchPal-GéoArchEon, associée au Département Homme et Environnement du Muséum national d’Histoire naturelle (UMR 7194 HNHP). Spécialiste des relations entre populations animales et humaines du Pléistocène moyen et supérieur, ses travaux s’appuient sur des approches transversales et pluridisciplinaire pour questionner aussi bien les comportements des chasseurs-collecteurs nomades que l’éco-éthologie de leurs proies.

Lieu

Salle 410, bât. B35 (3ème étage, aile nord), Université de Poitiers.

En savoir plus

Lieu :
PALEVOPRIM
6 Rue Michel Brunet, 86000 Poitiers, France
le
mars 24 2022

De 16:15 à 17:30