Les plans d'eau face aux changements climatiques

Les plans d’eau sont des écosystèmes complexes, multifonctionnels et, en même temps, fragiles. Ces milieux aquatiques fournissent de nombreux services écosystémiques, en assurant des fonctions de support (production primaire, biodiversité), de régulation (épuration des nutriments, régulation des flux hydriques), d’approvisionnement (eau potable, irrigation, énergie) et socio-culturels (loisir, tourisme). Souvent perçus à tort comme immuables, stables et en dehors de toute pression, les plans d’eau font l’objet de multiples usages anthropiques, impactant leur fonctionnement. Le changement climatique en cours ne fait qu’exacerber ces impacts et accélérer la dégradation des milieux ; à l’échelle régionale, ses effets restent encore à évaluer.

Dans cet ouvrage, Cristina Ribaudo, Maître de conférences à l’ENSEGID, et les 24 scientifiques qui l’ont accompagné, ont souhaité illustrer, de la manière la plus large possible, la variété des systèmes lentiques présents en Nouvelle-Aquitaine, ainsi que les lacunes de connaissance que diverses études mettent en évidence. Le but de ce rapport est d’apporter des éclairages scientifiques pour l’aide à la décision et aux choix politiques, et d’accompagner l’appropriation citoyenne des connaissances. Leur souhait ultime serait que ces lieux emblématiques, source de bien-être et de services, puissent continuer à recouvrir leurs rôles fonctionnels dans le futur.

Contact :

Clémence Marcher
clemence.marcher@ensegid.fr

Publié par

Autre