ANIMAUX RARES/ Une école maternelle, une chercheuse, une artiste plasticienne

Publié par Annick Annick Campmas, le 15 avril 2024   180

… en route pour la découverte d’animaux préhistoriques rares et de la différence.

Cette action est soutenue par la Région Nouvelle Aquitaine dans le cadre du

PAI CSTI 2024, thématique ADEI : CSTI pour toutes et tous.

Mardi 24 et jeudi 26 mars 2024, une chercheuse et une artiste sont venues rencontrer les sept classes de l’école Rosette Chappel de Saint-André-de-Cubzac (33240).

Répondant à l’appel de l’AssEmCa (Association Emilie Campmas), l’école a défini un projet pédagogique à partir des animaux rares de la Préhistoire. Elle a ouvert ses portes à Myriam et Clémentine pour des ateliers scientifiques et artistiques combinés.

Du côté des ateliers scientifiques, après avoir fait découvrir aux enfants les animaux communs de la préhistoire girondine à travers un diaporama, Myriam a fait un focus sur quatre animaux rares (glouton, mégacéros, antilope saïga et chouette harfang) en détaillant leurs régimes alimentaires et leurs particularités anatomiques.

Le jeu consistait ensuite à identifier les os, crânes ou mandibules de ces quatre espèces en se basant sur la taille, la forme des dents…

Au cours des ateliers artistiques, en premier lieu, les enfants ont découvert une immense frise chronologique, dévoilant les différentes périodes de l’histoire de la Terre, jusqu’à notre époque.

Petit à petit, la présentation s’est focalisée sur les animaux présents au Pléistocène ayant cohabité avec les Hommes préhistoriques : Ont-ils disparu ? Est-ce que certains sont encore présents ? Sont-ils toujours sauvages ? Sont-ils rares ? Où vivaient-ils ? Où vivent-ils ?etc.

Autant de questions qui interpellent les façons de les connaître, de les étudier et de les représenter.

Dans un second temps, photos, dessins et exemples du bestiaire préhistorique (pariétal et mobilier) ont été montrés.

Enfin, les enfants ont été invités à dessiner un des quatre animaux (glouton, mégacéros, chouette harfang et antilope saïga) sur un grand papier,.

Allez découvrir les topos des écoles sur le site de l’AssEmCa !

https://sites.google.com/view/...

Un grand merci à Clémentine PACE, artiste plasticienne et médiatrice, et à Myriam BOUDADI-MALIGNE, chargée de recherche CNRS à PACEA-UMR 5199   Bordeaux.

Association Émilie Campmas (AssEmCa)

  • Association reconnue d’intérêt général
  • Association à but non lucratif de droit français régie par la loi du 1° juillet 1901
  • Espace Municipal de Soucarros, 6 rue Soucarros, 33240 Saint-André-de-Cubzac (adresse du siège social)

                   1 Pétrane, Cubzac les Ponts, 33240 (adresse du siège social)   /   assemca33@gmail.com

              https://sites.google.com/view/assemca/accueil