Intervention- PIP- journée médiation et archéologie le 15.01.2019 au S.A.D Périgueux 1ère partie

Publié par PIP Pôle d'interprétation de la Préhistoire, le 11 février 2019   14

Xl dsc 0128


Dans le cadre de la rencontre du 15 janvier 2019 ayant pour thème « Les coulisses d’un projet de médiation », le service pédagogie et animation du Pôle d’Interprétation de la Préhistoire a présenté un projet – spectacle réalisé le 21 juin 2017 à l’auditorium du Pôle avec la participation des résidents de l’accueil de jour de l’Embellie. C’est un établissement  qui appartient à l’association ALTHEA et qui gère plusieurs structures accueillant des personnes en situation de handicap mental.  

 Dans le cadre des missions de service public le  PIP propose un accès à la culture pour tous et notamment en direction des publics empêchés (public en situation de handicap mental, physique, les seniors, la protection de l’enfance, l’insertion, le domaine carcéral…).

Denis Loirat chargé de conception et d’animation mais aussi éducateur spécialisé participe à  l’élaboration de projets et sorties adaptés en lien avec la Préhistoire en fonction des besoins, des structures et des publics.

Régulièrement  la DRAC nous gratifie d’un budget pour la prise en charge des publics empêchés ; ce qui nous permet de proposer la gratuité pour les ateliers ainsi que les visites de sites patrimoniaux (grottes, musées, gisements…) et l’intervention de professionnels extérieurs.

Ce budget offre la possibilité de lutter contre les représentations et les discriminations avec plusieurs axes de travail.  

Ce spectacle a été présenté lors de la journée de restitution des publics empêchés. Ce moment dédié est l’occasion de réunir une fois par an comme chaque année depuis 6 ans, les groupes (une dizaine) qui ont participé aux projets pendant l’année ; en lien avec le Pôle conduits par D. Loirat.

Cette journée spéciale permet de :  

* mettre en valeur des participants afin qu’ils puissent se construire  une image positive d’eux-mêmes  

*restituer des productions effectuées lors des différents projets (exemple: expositions dans le hall à côté de l’auditorium)   

* proposer un spectacle vivant (par des professionnels ou un projet réalisé avec le Pôle ou d’autres intervenants)  

* partager des moments de convivialité, rencontres, bonne humeur et des échanges entre les différents acteurs (résidents, institutions, éducateurs, parents….)  

Projet de spectacle : TEMPS DE CONCEPTION + PRÉPARATION = 4 mois  

*Pendant les 2 premiers mois :

- choix des thèmes abordés, de la structure du spectacle ainsi que le synopsis avec les éducatrices, les animateurs du Pôle et les résidents de l’accueil de jour de l’Embellie

  •  sélection des costumes (essayages), des décors et accessoires
  •  création des outils numériques en lien avec le spectacle (musique, Powerpoint, images…)
  • premières répétitions dans une salle d’animation dédiée, distribution des « rôles »
  •  

*Pendant les 2 derniers mois :

  • répétitions systématiques à chaque venue de l’accueil de jour de l’Embellie à l’Auditorium du PIP  (à raison d'une session par semaine)
  •  répétitions en conditions réelles (musique, costumes, éclairage, accessoires)
  • modification ou transformations de certaines scènes en fonction des « contraintes » de chaque résident (raccourcir certaines scènes, régler le rythme….)
  •  

LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES  

- Mémoire : répétition systématique des gestes, des rôles, retrouver à chaque répétition ses repères sur scène, besoin de « routine » dans la répétition  

- se repérer dans l’espace : répétition systématique des places de chacun à chaque tableau, se repérer par rapport aux coulisses…  

- le stress : gérer le stress par rapport à la mémoire (limiter l’énervement quand ils ne se souvenaient plus des gestes ou de leur rôle), établir un lien de confiance (participation des deux animateurs du PIP Denis et Florie lors du spectacle « faire-avec »), l’impatience de faire certains tableaux, la semaine avant et même le jour du spectacle (certains étaient tellement stressés qu’ils ont failli ne pas venir sur scène)  

- les différentes pathologies : difficultés à gérer chaque personne en fonction de sa pathologie (personne psychotique séance de répétition compliquée), gérer les frustrations  

- mettre en avant les compétences de chacun : trouver l’équilibre entre le désir de faire et ses capacités. Cette prise en compte permet que chacun se sente bien  et trouve sa place dans le spectacle. Cette prise en compte permet aussi d’adapter le scénario et les rôles 

 

LES OBJECTIFS DU SPECTACLE AVEC L’EMBELLIE

 

*Prouver que malgré le handicap la création d’un spectacle est tout à fait possible.  

*Créer un spectacle original qui intègre plusieurs domaines (expression corporelle, peinture, mime, musique….) en lien avec la Préhistoire  

*Création d’un DVD du spectacle pour garder une trace de cette journée    

*Passer un bon moment, prendre du plaisir et présenter un spectacle en co-création; sans pression particulière par rapport au résultat  

*Travail sur : la motricité, la mémoire, expression corporelle, repérage dans l’espace et le temps, la mise en scène de soi et des autres, cohésion de groupe, dépassement de soi,  participation à une expression artistique, les représentations (comment je me présente au public ?), le stress (dû au spectacle et/ou du public)  

* Challenge pour le service et pour les participants *