Jean le Forgeron, ouvrier-paysan à la forge d’Etouars

Publié par Eric Association 3F3M, le 18 mars 2018   1.2k

Nous sommes à la fin du 18° siècle...

"Je m'appelle Jean , j'habite à Etouars près de la citée coutelière de Nontron, dans le Nord de la Dordogne

Je suis  paysan sur ma modeste ferme sur laquelle j'élève quelques animaux et cultive du blé, des pommes de terre et un peu de vigne

Je suis aussi « Forgeron », mon autre métier que j'ai  « hérité » de mon père ; Chaque année, en saison (d’octobre à avril/mai),  je travaille à la Forge d’Etouars  où l'effectue des tâches de cingleur à la Basse Forge

j'ai commencé à travailler à la forge dès l’age de 12 ans en accompagnant  mon père ; j"étais tout d’abord « valet » et  m’occupais  de trier et rouler des brouettes de charbon ou de minerai au haut fourneau ; Puis j'ai secondé les forgerons qui transformaient la fonte en fer à l’affinerie avant de devenir moi-même forgeron (cingleur) à la suite de son père..."

C'est à l’occasion du 6° festival Forges et Métallurgie (28/29 Juillet 2018 à Etouars),  que l’association 3F3M va donner naissance à ce personnage historique (fictif), représentant les ouvriers-paysans qui travaillaient  dans les forges fonderies entre les 16° et 19° siècles ; 

Notre action consiste à créer ce personnage et à lui donner « vie » aux travers des animations  proposées pendant le Festival ; Pour ce faire, un buste (ou un masque) sera coulé, en fonte, au haut fourneau expérimental le Dimanche 29 Juillet 2018

il sera aussi un fil rouge pendant les deux jours d’animations du  festival (voir programme prévisionnel joint)

Ce projet mettra en avant le travail et les savoirs faire de plusieurs intervenants et métiers, de l’artiste (le sculpteur), à l’artisan (le métallurgiste)… rappelant ainsi les multiples enjeux, les nécessaires compétences et les techniques particulières de la métallurgie dans les forges fonderies des 17°/18° siècles  

croquis préparatoire de Jean le Forgeron - Philippe STEMMELEN Sculpteur

La réalisation de cette œuvre en fonte nécessite plusieurs interventions coordonnées de professionnels et artistes :

  • La création du modèle : réalisé en bois, en plâtre ou en terre par un sculpteur, à partir de dessins et de la créativité de l’artiste  (Philippe STEMMELEN) et selon un cahier des charges précis pour pouvoir etre utilisé par la suite en fonderie…
  • La fabrication du moule : opération effectuée par un spécialiste, à partir du modèle réalisé par le sculpteur, avec des matériaux spécifiques (sable de moulage pour la métallurgie). Elle nécessite un savoir faire et des compétences très particulières dans le domaine de la métallurgie
  • La coulée de fonte : elle consistera à couler la fonte dans le moule  produite au haut fourneau expérimental,  par l’équipe de 3F3M , pendant le Festival ;
  • Enfin, le démoulage et la naissance de l’objet en fonte devant le public

Ces différentes étapes de création de la sculpture en fonte seront présentées et expliquées au public pendant le Festival : Présentation du modèle par le sculpteur, description des opérations de moulage de l’objet et coulée de l’objet en fonte au haut fourneau (préparation, techniques et enjeux)  

Ce personnage, symbole de la condition paysanne et ouvrière des campagnes et des forges-fonderies  en Haut Périgord, nous permettra de porter, par la suite, différentes actions  à vocation  touristique , culturelle et pédagogique. Ainsi, sont prévus des éditions et réalisations de guides, brochures thématiques  pour les prochaines années ...