Observatoire local des jardins en Béarn!

Publié par CPIE Béarn, le 13 mars 2020   58

Xl cpie ecoparlement 97

Ce projet de sciences participatives s’intéresse à la biodiversité au plus près de vous, dans un endroit que vous connaissez bien, votre jardin !! Facile, tout près, ludique, allez observer des zones refuges chez vous et découvrir un monde que vous ne soupçonniez pas !

En 2017, Béarn Initiatives Environnement et le Potager du futur, associations membres de notre réseau, ont réfléchi à des protocoles d’observations possibles, basés sur des habitats d’espèces plus que sur les espèces elles-mêmes. En effet, à l’heure actuelle, il y a très peu d’études consacrées à l’impact des zones d’accueil de biodiversité sur la présence d’individus (ex : hôtels à insectes, prairies fleuries, tas de bois…), très peu de données techniques sur comment bien placer son refuge, quelles sont les choses à éviter ou privilégier pour accueillir de la biodiversité au jardin.

L’idée de cet observatoire est de se concentrer sur l’habitat lui-même. Comprendre ce qui marche ou pas, inventorier les bonnes pratiques, essaimer au plus grand nombre pour faire revenir la biodiversité dans nos jardins. Chaque participant sera invité à remplir une fiche détaillée de son jardin et une fiche sur le petit habitat choisi (exposition, taille, matériaux utilisés…). Il pourra alors réaliser 1 fois par saison (ou plus) des observations de l’habitat (un tas de bois, de pierres, de sable, une zones d’ortie…) et renseigner sa fiche « observateur ».

On ne cherche pas à déterminer précisément l’espèce mais plutôt de savoir s’il y a présence ou absence d’espèces dans l’habitat. Pas besoin d’avoir des connaissances naturalistes très poussées pour pouvoir participer.

Pour motiver les participants et les guider, le CPIE Béarn souhaite proposer un accompagnement pour la mise en place des habitats, des outils d’observation, un outil de recueil et de suivi des données, un réseau d’observateurs permettant les échanges et les entraides…

Ces observations doivent s’inscrire dans la durée pour que les données soient exploitables, d’où l’importance de la mise en réseau et le suivi des observations, un accompagnement avec des référents scientifiques.

Nous mettons l’accent sur la simplicité et l’accessibilité de ces protocoles pour tous. Si les installations de petits habitats sont faciles, si les protocoles d’observations sont simples et si l’outil de collecte est adapté, les observateurs s’inscriront dans la durée.

Le partage des informations est essentiel, les « bonnes pratiques », les bons emplacements des habitats doivent être accessibles à tous pour que de futurs jardiniers, observateurs, soient en mesure de créer la même chose chez eux.

La mise en place de ce projet se prépare cette année en partenariat avec le CEN (Conservatoire d'Espaces Naturels) Aquitaine et Béarn Initiatives Environnement et avec le soutien du programme CSTI Nouvelle-Aquitaine. Nous formalisons un dossier-projet complet et détaillé grâce à l’appui scientifique et pédagogique de nos partenaires. L’accueil de stagiaires nous permet de recenser les outils nécessaires à notre projet, mener une réflexion sur l’ergonomie de l’outil imaginé, une « prise de température » d’un panel d’observateurs sur le territoire.

Si vous habitez dans le Béarn, n’hésitez pas à rejoindre nos observateurs !


contact: cpiebearn@cpiebearn.fr ou 05 59 36 28 98

CPIE Béarn, Villa Bourdeu, allées du Comte de Tréville 64400 Oloron Sainte-Marie