Retour sur la conférence « Nature et préjugés. Convier l’humanité dans l’histoire naturelle » avec Marc-André Selosse

Publié par Recreasciences Ccsti Limousin, le 20 juin 2024   96

Ce jour-là, l’amphithéâtre de l’ENSIL-ENSCI du parc d’Ester Technopôle s’ouvrait au public pour une conférence intitulée « Nature et préjugés. Convier l’humanité dans l’histoire naturelle ».

Une nouvelle fois notre partenariat APBG-Récréasciences-ENSIL-ENSCI et association Vivants nous permettait d’accueillir Marc-André SELOSSE, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris et qui enseigne dans plusieurs universités en France et à l’étranger. Ses recherches portent sur les associations à bénéfices mutuels (symbiose), et ses enseignements, sur la plante, les microbes, l’écologie et l’évolution. Il est de plus l’auteur de nombreux livres, « Jamais seul : ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations » (Actes Sud, 2017), « L’Origine du monde : une histoire naturelle du sol à l’intention de ceux qui le piétinent » (Actes Sud, 2012) et « Petites histoires naturelles : chroniques du vivant » (Actes Sud, 2021), et « Nature et préjugés. Convier l’humanité dans l’histoire naturelle » (Actes Sud, 2024), ce dernier livre faisant l’objet de cette conférence.

Les êtres humains ont longtemps survécu sur Terre en bricolant avec les connaissances du moment. Monocultures, pesticides, combustibles fossiles… Nous comprenons aujourd’hui que nous devons faire autrement. Pour mieux habiter notre monde, il suffit d’observer le vivant qui se trouve sous nos yeux !

Avec l’humour qui le caractérise, sa provocation parfois pour faire réagir et sa manière de vulgariser simplement des phénomènes complexes, Marc-André Selosse, a déconstruit au fur et à mesure de cette conférence certains des préjugés qui nous empêchent de comprendre la nature (y compris humaine), et d’ajuster nos actions en conséquence. Nous explorâmes avec lui, l’intelligence des plantes, la compétition naturelle entre individus, l’autonomie, les équilibres naturels, les séductions humaines et les parades animales… autant d’histoires parallèles, fascinantes et parfois même dérangeantes.

Les 180 spectateurs présents, bien que parfois troublés dans leurs convictions quotidiennes, ressortirent enthousiastes de cette conférence. Nous remercions tous les participants d’avoir répondu présents à l’invitation et félicitons les collègues ayant réussi à faire partager cette soirée à la jeune génération.