Terre M'Eyre : 1 expé, 1 expo !

Publié par Lise DURANTOU, le 4 octobre 2022   84

Du 21 au 24 septembre, 2 équipes s'élancent sur la Leyre / L'Eyre avec  un double objectif : extraire et géoréférencer les déchets sur les  berges. De la Pouloye au Teich, 4 jours de navigation auront suffi pour  accomplir la mission. Il aura fallu : un peu d'IA (Plastic Origins,  SurfRider Europe), de l'eau et beaucoup de force dans les bras.
 

IMG_1516

25 personnes ont participé à l'opération : des bénévoles de La Pagaie Sauvage, mais aussi des habitants du secteur, des agents (PNRLG, PNMBA), et des bénévoles de l'association Wings Of The Ocean, venus en renfort pour l'occasion.   Déterminer les sources des déchets, identifier les zones prioritaires et pouvoir ainsi proposer des mesures concrètes pour les endiguer ce phénomène sont les actions phares du projet. En découlent des opérations de sensibilisation et de mobilisation du public : jeunes et moins jeunes étaient conviés à la visite de l'exposition P[ART]TICULES, composée d’œuvres inédites de l'art'isviste Vanessa Balci et de kakémonos abordant les différentes problématiques et solution autour de la pollution microplastique. L'arrivée, partagée avec le public à travers deux conférences des universitaires Isabel Jalon-Rojas (l’hydrodynamique des microplastiques) et Bénédicte Morin (l’impact des plastiques sur les organismes, projet Arplastic).

  

Plus de 300 kg de déchets ont ainsi été extraits, sans compter le poids inconnu signalé sur certains points, où les canoës ne suffisaient plus à la collecte. Dans ce cas, des engins sont aussitôt appelés à la rescousse. Un grand merci à tous les bénévoles, les encadrants et les partenaires : le Parc naturel marin du Bassin d'Arcachon, le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, la région Nouvelle-Aquitaine (NACSTI), Aqualandes, l'Agence de l'eau Adour Garonne et l'Université de Pau et des Pays de l'Adour.

Plus d'articles à ce sujet.