Communauté

Fête de la science

Paroles de chercheurs : Travailler sur une momie et des textes anciens, du toucher à l’odorat

Publié par Thierry Pasquier, le 7 octobre 2021   240

Xl astro2

Philippe Mainterot, Université de Poitiers


À lire aussi : Comment écouter les podcasts de The Conversation ?


Une série de podcasts pour transmettre l'émotion de la découverte scientifique Rencontrez des scientifiques qui vous racontent l’émotion de la découverte, la passion de la recherche et comment elle se pratique au quotidien. Moments en solo, travail en équipe, implication d’une communauté internationale, pratiquer la démarche scientifique est plein de rebondissements, de surprises et de doutes.

Philippe Mainterot fait le grand écart entre les époques : égyptologue, il fouille aussi le passé de Frédéric Cailliaud, un explorateur du XIXer siècle qui a découvert la cité de Méroé, capitale de l’antique royaume de Koush, maintenant au Soudan.

Il parle de ses recherches comme d’un jeu de piste à travers les musées français et internationaux, pour rassembler les traces de cet explorateur. Ses recherches permettent de faire revivre les histoires oubliées à travers ces objets, et les faire partager aux autres.


Crédits : Une production Making Noise par Making Waves et The Conversation France. Conception, Elsa Couderc, Françoise Marmouyet et Fabrice Rousselot. Direction artistique, Alexandre Plank. Coordination, Hervé Marchon. Production et réalisation, Pauline Josse. Mixage, Martin Delafosse. Musique, Emma Esdourrubailh. Lecture de texte, Hervé Marchon.

Cet article est publié dans le cadre de la Fête de la science, qui a lieu du 1er au 11 octobre 2021 en métropole et du 5 au 15 novembre 2021 en outre-mer et à l’international, et dont The Conversation France est partenaire. Cette nouvelle édition a pour thème : « Eureka ! L’émotion de la découverte ». Retrouvez tous les événements de votre région sur le site Fetedelascience.fr. The Conversation

Philippe Mainterot, Maître de conférences en Histoire de l'Art et Archéologie de l'Antiquité, Université de Poitiers

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.