Webinaire, réunion, échanges en visio

Visioconférence : « Aux vents mauvais, les éco-réfugiés »

Émilie Chevalier, enseignante-chercheuse en géographie, université de Bordeaux, Anne-Marie Tournepiche, professeur de droit public, université de Bordeaux, Eric Veyssy, directeur et médiateur scientifique et culturel chez Terre & Océan – Modération par Yoann Frontout 

Organisé par l’Université de Bordeaux dans le cadre des « Rencards du savoir »

Réfugiés climatiques, déplacés environnementaux, éco-réfugiés… Si les appellations sont limpides, elles renvoient pourtant à une notion floue, comme en témoigne le vide juridique qui entoure le statut de ces migrants. Les menaces auxquelles ils font face sont pourtant réelles et multiples. On pense à la montée du niveau marin, bien sûr, mais il faut y ajouter toutes les conséquences du dérèglement climatique : pénurie d’eau, cyclones, maladies et ravageurs des cultures… La Banque Mondiale annonce ainsi le chiffre de 143 millions de personnesen Afrique subsaharienne, Asie du Sud et Amérique Latine susceptibles de migrer en 2050pour ces raisons. Des vagues migratoires déferlantes sur l’Europe ? Non : elles se feraient principalement à l’intérieur des pays concernés. Loin des images brossées à gros traits, il est temps de s’intéresser, plus finement, à un enjeu majeur des années à venir.

Jeudi 28 janvier de 18h30 à 20h en visioconférence

Pour participer à la conférence cliquez sur le lien ci-dessous : 

Suivez le live sur You Tube

le
jan. 28 2021

De 18:30 à 20:00