La voie de l'eau du FISH, à la découverte des zones humides de Taller

Publié par Association FISH, le 3 mai 2024   100

Dans le cadre de l'appel à projet CSTI "Eaux & Océan", une balade guidée sur la voie de l'eau a été proposé le samedi 13 avril à Taller avec Raphaël Jun et Jéremy, stagiaire en BTS GPN (Gestion et Protection de la Nature).

Une dizaine de personnes étaient présentes au point de rendez-vous, dans le quartier Kyo de Taller, sous le soleil et la chaleur de ce joli samedi d'avril. 

Le parcours de l'atelier s'organise autour des zones humides des ruisseaux Escurion et de Camin, affluents de la Palue situés en tête du bassin versant du site Natura 2000 des Zones humides de l'étang de Léon. 

Il est situé dans le massif forestier Gascon, caractérisé par son sol sableux et sa forêt de pins maritimes. La tête du bassin versant se caractérise par des sols engorgés où se développe une végétation de lande humide. La lagune de Peyrot comme les lagunes du plateau landais sont souvent d'origine glaciaire.

Des forêts caducifoliés et de résineux couvrent des surfaces importantes du plateau landais.Les forêts galeries qui viennent former une voûte naturelle au-dessus des cours d'eau, représentent de vrais corridors biologiques.

Plus ou moins encaissés, ces boisements sont composés par deux essences dominantes, l'Aulne dans les stations les plus longuement engorgées,et le Chêne pédonculé, occupant le fond des vallées comme les pentes.

Peu exploitées et d'accès limité, les forêts galeries se sont aujourd'hui bien développées pour former de véritables refuges de biodiversité. Plusieurs espèces animales rares trouvent donc un biotope favorable dans ces différents habitats. C'est le cas de la Cistude d'Europe, de la Loutre d'Europe,  de la Cordulie à corps fin et de nombreux oiseaux.

Ces zones humides procurent au territoire son identité paysagère et socioculturelle. Les étangs accueillent les activités traditionnelles comme la chasse ou la pêche, les loisirs de plein air et sont aussi le lieu de développement d'activités touristiques.

Le groupe est heureux de retrouver l'ombre près de la ripisylve après avoir marché presque 3 heures sous la chaleur. Grâce à cette balade ils ont redécouvert les zones humides de leur territoire et repartent fatigués mais ravis. 

Un grand merci à Raphaël Jun qui a donné de son temps pour former Jérémy, et un grand merci à Jérémy d'avoir co-animé cette visite guidée avec sérieux et enthousiasme.