La voie de l'Eau revisitée par FISH avec la découverte des zones humides de Castets et de la magie de l'eau

Publié par Association FISH, le 24 mars 2023   100

Dans le cadre de l'appel à projet CSTI "One Health - une seule santé", FISH à organisé,  le samedi 18 mars à 14h, une promenade sensibilisation sur les zones humides et ses magnifiques propriétés.

C'est avec curiosité que nous avons  retrouvé Raphaël Jun, animateur et éducateur de l'écologie et environnement et Sophie Sourgens, ingénieur eau, sur le parking de la pisciculture de Castets, point de départ d'une après-midi découverte de la "Voie de l'Eau revisitée par FISH".

Pour commencer Raphaël nous à raconté l'histoire des cours d'eau du secteur allant jusqu'à la Palue et les différents rôles des zones humides : support pour la biodiversité, épuration des polluants, stockage de l'eau, ..

Voici un extrait de sa présentation du site et intérêt écologique :
Le parcours de l'atelier s'organise autour des zones humides du site Natura2000 en amont de la pisciculture. Le site Natura 2000 des Zones humides de l'étang de Léon s'étend sur 1 594
hectares. Il est situé dans le massif forestier gascon, caractérisé par son sol sableux et sa forêt
de pins maritimes. Ce site est boisé à plus de 50 %. Il est relié directement à l'océan dont il est
séparé par une zone de dunes. Il est alimenté par plusieurs cours d'eau, le principal étant le
Ruisseau de la Palue.

Une importante diversité en zones humides est présente sur ce site : forêts-galeries réparties
tout au long du réseau hydrographique qui aliment les étangs, milieux aquatiques,
tourbeux... permettant l'expression d'écosystèmes variés, typiques et pour la plupart menacés à l'échelle nationale et européenne.

Nous allons donc cheminer sur différentes milieux avec des temps d'interprétation du
paysage et d'observations naturalistes.

Pour commencer le Plateau landais et pinède de production sur landes, où nous avons pu déguster des fleurs d'ajonc avec son odeur de vanille et son goût de légumineuse. Qui aurait cru qu'une balade sur l'eau se transformerait en dégustation de ce que nous offre la nature !

Nous passons ensuite au vallon tracé par le passage de l'eau, puis découvrons un nouvel espace "Talweg" où nous observons la présence d'espèces indicatrices de présence d'eau : Molinie, Sphaignes, Bruyère à 4 têtes, plante carnivore, ... dans une tourbière de fond de vallée.

Nous cherchons alors la source.

Nous arrivons près des cours d'eau où certains se hâtent d'aller y mettre les pieds. Ici Sophie nous présente les merveilleuses propriétés de l'eau.

Après validation de Raphaël sur la qualité de l'eau, nous goutons l'eau au niveau des mini-cascades.

Nous partons ensuite dans l'Aulnaie marécageuse et cariçaie.  Nous apprenons que dans les fonds de vallée dont le sol reste engorgé toute l'année, l'Aulne est la seule essence de bois durs qui parvienne à se maintenir. Sur le sol saturé, les Carex se développe sous la forme de touradons.

Nous observons les hérons dans la canopée qui y ont développés leurs nids .

Nous finissons le parcours dans la Lande humide de plateau où nous observons de nombreuses bruyères typiques et les ajoncs qui forment des reposoirs pour les passereaux.

Nous voilà ravis de cette randonnée pédestre de 4h ! On a marché, sauté, mouillé les pieds. On a écouté, observé, appris beaucoup de choses sur l'eau, sur la forêt, sur les Landes. On a gouté des plantes comestibles et de l'eau propre et pure de la rivière. On a ri, on a sourit, on a profité de cette belle nature qui offre toujours autant de bonheur !
Merci à Raphaël Jun et Sophie Sourgen pour ce moment !