Pour la troisième année consécutive avec les élèves de Bordeaux métropole, Watty aborde de nouvelles thématiques

Publié par Agathe D'humiéres, le 8 juin 2022   110

Les appareils électriques sont-ils « uniquement » fantastiques ?

C’est la question que Watty a posée aux élèves de 21 classes de la métropole Bordelaise allant du CE1 au CM2.

Après avoir découvert que les foyers français possédaient en moyenne 99 appareils électriques, dont 6 qui ne sont jamais utilisés (plus d’information ici), Watty a proposé aux élèves des classes de CE1 de mener l’enquête chez eux avec leurs parents, pour les aider à faire le point sur leur possession d’appareils électrique.

Pour approfondir cette thématique, nous avons abordé l’analyse du cycle de vie des produits à partir du niveau CE2, nous avons découvert la taille que pouvaient avoir certaines mines d’extraction et notamment celle de Palabora, mine de cuivre en Afrique du Sud.

Mais nous avons surtout abordé les solutions qui pouvaient être mises en place pour contrer la surproduction et la consommation électrique lors de l’utilisation de ces appareils : réfléchir avant d’acheter, louer quand on le peut, acheter à plusieurs, mais aussi quand on possède des appareils penser à les débrancher pour chasser les veilles.

Et enfin, pour les appareils qu’on n’utilise plus, les vendre, les donner et quand ils ne fonctionnent plus les apporter dans des bornes qui permettent le recyclage de leurs matières premières.

Les CM2, eux, ont travaillé plus précisément sur la pollution numérique en abordant les demandes énergétiques grandissantes des Datacenters ainsi que les bonnes pratiques à avoir pour limiter cette pollution à un âge où l’utilisation du numérique est grandissante.

Watty en a profité pour offrir les jeux de cartes qui n’avaient pas pu être distribués aux premiers ateliers.

La mobilité

C’est le thème que nous avons abordé avec 9 classes au cours du deuxième atelier « Watty à l’école » en démarrant par les impacts que peuvent avoir nos choix de déplacement sur la planète mais aussi sur notre santé.

Avec les CE1, nous avons abordé la notion d’effet de serre de manière à comprendre la problématique dans son ensemble.

Les CE2 ont pu travailler sur notre consommation alimentaire. Nous avons appris que ce que l’on décide de mettre dans notre assiette a aussi un impact sur la pollution, particulièrement celle liée au transport.

Quel bonheur d’animer dans des classes ou cette sensibilisation est déjà au cœur des enseignements comme dans la classe de monsieur Haye qui travaille depuis plusieurs années avec ses élèves sur ces thématiques. Il nous a d’ailleurs partagé un film réalisé avec ses élèves que vous pouvez trouver ici : https://www.youtube.com/watch?v=kbhjr98nwkU

Avec les CM1 c’est sur tous nos déplacements que nous avons travaillé, nos déplacements courts, quotidiens ou encore nos déplacements saisonniers en questionnant nos destinations de vacances tout comme nos modes de consommation qu’ils soient alimentaires ou autres.

Une image contenant texte 
Description générée automatiquement

Et enfin avec les CM2, après avoir rapidement synthétisé tous les impacts de nos modes de déplacement actuels, nous avons effectué des débats mouvants, avec des questions sociétales sur la mobilité qui n’avaient pas de réponse binaire, les poussant ainsi à la réflexion, à l’échange et au débat.

Une image contenant texte, personne, plafond, intérieur 
Description générée automatiquement

Encore une fois, que de plaisir pris avec les enfants en travaillant ensemble sur la transition énergétique, Watty a hâte de pouvoir démarrer les troisièmes ateliers de cette année.