Retour Projet Palé’ EAU, l’Homme et l’eau à la Préhistoire

Publié par Musée national de Préhistoire, le 20 septembre 2019   36

Xl 57284515 1484652234998877 7620792109469007872 o

Dans le cadre de l'appel à projets "EAU" en partenariat avec Cap Sciences, le Musée national de Préhistoire, le Centre des monuments nationaux et la Réunion des Musées Nationaux—Grand Palais ont proposé un parcours thématique sur l'eau.  Ce parcours s’attache à souligner l'appropriation physiologique et culturelle du milieu aquatique par les premiers Hommes.

L’occupation pérenne du Bassin aquitain dès 450 000 ans tient à différents facteurs parmi lesquels la présence de cours d’eau perçus comme des univers à explorer, à exploiter plutôt que des obstacles infranchissables. L’implantation des campements le long de ces derniers souligne encore un peu plus le lien étroit qui existait entre les chasseurs-cueilleurs du Pléistocène et les milieux aquatiques marins et dulçaquicoles (eau douce). Les avantages sont multiples : approvisionnement en eau, collecte de matières premières, ressources halieutiques, point de ralliement du gibier, zones de franchissement.

Saumon sculpté sur paroi, Abri du Poisson (Les Eyzies-de-Tayac) © CMN

Une classe de Terminale S a visité l'abri du Poisson pendant la matinée, accompagnée d'un conférencier des Sites préhistoriques de la vallée de la Vézère.  Ce site niché au creux du vallon de Gorge d'Enfer, est orné d'une superbe sculpture de saumon bécard.


La classe s'est rendue l’après-midi au Musée national de Préhistoire pour suivre un parcours dans les collections permanentes, évoquant l’occupation de la vallée de la Vézère par l’Homme de Néandertal et l’Homo sapiens durant le Paléolithique. La rivière est citée à travers différentes entrées : stratégies d’implantation des campements, approvisionnement (alimentation et matières premières), source d’inspiration présente dans le monde symbolique à travers la parure, l’art mobilier et pariétal.

Pour clore cette après-midi, un temps d'échange était organisée avec Émilie Guillaud, Docteur en archéo-ichtyologie du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris (UMR 7209). Les élèves ont pu compléter ce qu'ils ont appris durant la journée en posant directement des questions à l'intervenante.

Le grand public a également pu profiter de la présence d’Émilie Guillaud, lors d'une conférence qui a eu lieu en fin de journée à l'auditorium du musée.

La vidéo de la conférence est disponible sur le site internet du musée.