Retour sur la journée "le vrai du faux"

Publié par Musée national de Préhistoire, le 28 janvier 2020   120

Xl img 5428

Dans le cadre de l'appel à projet "le vrai du faux" en partenariat avec Cap Sciences, la Réunion des musées nationaux - Grand Palais,  et le Centre des monuments nationaux, le Musée national de Préhistoire a proposé une journée aux Eyzies à la classe de mise à niveau « cinéma audiovisuel » du Lycée Pré de Cordy, Sarlat.

Après avoir visité le gisement du Moustier le matin, les élèves ont découvert plusieurs œuvres soigneusement sélectionnées dans les collections du musée pour souligner l'apport de nouvelles données scientifiques sur la connaissance des populations du passé et permettre ainsi de battre en brèche quelques postulats hérités du passé.

La Préhistoire, parce qu'elle interroge la question de l'origine de l'Homme et des sociétés humaines, est un sujet universel qui interpelle un large public. Comme toute science, elle est imprégnée des pensées, enjeux et débats de la société qui la porte. Parfois objet de manipulations politiques et nationalistes, elle s'appuie aujourd'hui sur des champs disciplinaires multiples qui associent la communauté scientifique internationale. Mais, pour autant, montre-t-elle une totale objectivité ? Sait-elle se préserver des tentations et autres effets d'annonce suscitant regain d'intérêts et financements ?

Ce projet mettait en évidence deux démarches :

– celle du chercheur qui collecte, analyse, synthétise des données archéologiques et assure leur diffusion au sein de la communauté scientifique,

– celle du journaliste qui assure la diffusion d'une information objective qu'il doit préalablement évaluer (crédibilité de la problématique, méthodologie scientifique, groupes d'intérêt,etc.)

Sa diffusion auprès du grand public sous diverses formes – professionnelles (documentaires, presse écrite générale et spécialisée) ou spontanées (blogs) – invite à autant d'esprit critique face à des données scientifiques parfois mal reçues, incomprises ou manipulées. Ainsi, les lycéens ont pu échanger sur le thème "Le Vrai du Faux" à l'auditorium avec le paléoanthropologue Bruno Maureille, et le journaliste de CNEWS, Jean-Luc Thomas.

La journée s'est terminée avec une conférence de Bruno Maureille et de Jean-Luc Thomas à destination du grand public.

La captation vidéo de cette dernière est en ligne sur notre site internet.