Sur la voie de l'eau à Castets

Publié par Association FISH, le 19 avril 2024   80

Dans le cadre de l'appel à projet CSTI "Eaux & Océan", une balade guidée sur la voie de l'eau a été proposé le samedi 10 février à Castets avec Raphaël Jun et Sophie Sourgen, éducateurs et animateurs en écologie. 

La pluie est au rdv mais les amateurs de nature aussi ! 9 personnes habillées en conséquence, motivées et intéressées par les zones humides et leur biodiversité sont présents. 

Raphaël commence par l'histoire des cours d'eau du secteur allant jusqu'à la Palue et les différents rôles des zones humides : support pour la biodiversité, épuration des polluants, stockage de l'eau, ..
Le site Natura 2000 des Zones humides de l'étang de Léon s'étend sur 1 594 hectares. Il est situé dans le massif forestier gascon, caractérisé par son sol sableux et sa forêt de pins maritimes. Ce site est boisé à plus de 50 %. Il est relié directement à l'océan dont il est séparé par une zone de dunes. Il est alimenté par plusieurs cours d'eau, le principal étant le Ruisseau de la Palue.

Le parcours se déclient en 6 milieux bien distinct : 

1- Plateau landais et pinède de production sur landes: cheminement à travers les boisements
de pins maritimes plantés sur la lande du plateau landais présentant des sous-bois peu diversifiés
à ajonc d'Europe.


2- Suintements dans la lande humide, source du cours d'eau : La topographie évoluant sur le
plateau, un suintement d'eau sur l'alios permet le développement d'une lande humide de pente,
source d'un cours d'eau.

3- Talweg et tourbière de fond de vallée, pont sur ruisseau : observation de la diversité des
sphaignes et des plantes carnivores dans une tourbière de fond de vallée. L'aménagement d'un
pont sur le sentier permet de franchir le ruisseau issus des marais.


4- Chenaie de pente et sources : boisement hygrophile sur les bords du ruisseau. La chenaie-
aulnaie et les fourrés humides sur sables siliceux présentent une flore diversifiée et sont l'habitat de nombreux oiseaux ainsi que de la loutre.


5- Aulnaie marécageuse et cariçaie jusqu'au bac dessableur: dans les fonds de vallée dont le
sol reste engorgé toute l'année, l'Aulne est la seule essence de bois durs qui parvienne à se
maintenir. Les hérons y ont développés leurs nids dans la canopée. Sur le sol saturé, les Carex se
développe sous la forme de touradons.


6- Lande humide de plateau : une depression dans le plateau permet un engorgement du sol où
se développe une lande humide aux nombreuses bruyères typiques. Les ajoncs forment des
reposoirs pour les passereau

Par moment la pluie laisse place à un rayon de soleil et tout le monde profitent de ce doux moment. 

A la fin du parcours tout le monde est ravi de cette magnifique balade entre pluie et soleil, apprentissage et expérience. Les participants ont pu touché, sentir et écouter. Observer la nature, et en apprendre davantage pour mieux la comprendre et la respecter.

Merci à Raphaël et Sophie !