Communiqué de presse CNRS : Modélisation de l’impact du climat sur la dispersion des hominines au Pliocène

Publié par Laboratoire PALEVOPRIM, le 10 mars 2022   520

Communiqué de presse CNRS

Modélisation de l’impact du climat sur la dispersion des hominines au Pliocène

A la fin du Pliocène (4-3 Ma), de nombreuses espèces d’hominines étaient présentes en Afrique, au Sahel mais aussi à l’Est et au Sud du continent. Malheureusement, les fossiles et les sites disponibles pour décrire ces espèces disparues et leurs environnements sont rares. L’une des conséquences de cette rareté est que les paléontologues peinent à apprécier l’aire de répartition réelle des hominines liocènes. Néanmoins, des approches novatrices, comme les simulations paléoclimatiques et la modélisation de niches écologiques, permettent désormais de contourner ce problème et d’estimer l’aire géographique potentiellement occupée par ces espèces fossiles. C’est ce qu’illustre cette étude publiée par une équipe pluridisciplinaire (constituée par les UMR PACEA, PALEVOPRIM, LSCE, CEREGE et IPGP de l’INEE et de l’INSU) le 1 février 2022 dans la revue Global and Planetary Change.

Lire la suite…

Références

Corentin Gibert, Anaïs Vignoles, Camille Contoux, William E.Banks, Doris Barboni, Jean-Renaud BoisserieOlivier Chavasseau, Frédéric Fluteau, Franck Guy, Camille Noûs, Olga Otero, Pierre Sepulchre, Antoine Souron, Gilles Ramstein – 2022 – Climate-inferred distribution estimates of mid-to-late Pliocene hominins – Global and Planetary Change Vol. 210, 103756. https://doi.org/10.1016/j.gloplacha.2022.103756