Dans le dernier Microscoop, les chercheurs de Palevoprim parlent des premiers humains et de leur bipédie !

Publié par Laboratoire PALEVOPRIM, le 13 octobre 2023   250

Le premier humain

Franck GuyJean-Renaud Boisserie & Guillaume Daver,   (PALEVOPRIM)

Comment définit-on l’humanité ? La (les) réponse(s) à cette question dépend(ent) de l’angle selon lequel on l’envisage : biologique, culturel, philosophique. En sciences de l’évolution, et plus particulièrement en paléoanthropologie, l’humanité s’appréhende au travers des restes fossiles mis au jour, sources fondamentales de l’élaboration de nos savoirs.

L’humanité correspond à l’ensemble des formes vivantes qui sont plus proches des humains actuels que de tout autre primate. L’étude des espèces actuelles désigne assez clairement la place de l’humanité dans le vivant : juste aux côtés des chimpanzés et des bonobos avec lesquels nous partageons un ancêtre commun. Pour cette raison, chimpanzité et humanité racontent deux histoires évolutionnaires de durées identiques, avec des rythmes et des natures variables. Ainsi, les humains et les chimpanzés ont acquis des caractères propres (osseux, dentaires,
musculaires) qui témoignent de leurs évolutions indépendantes et expliquent les différences actuelles. Les humains et les chimpanzés peuvent également conserver des caractères, partagés ou pas, issus de leur histoire évolutionnaire commune avant leur séparation.

Lire la suite…

En savoir plus