Le "BAC A CRUE" : Inauguration le 29 avril 2022 à Navarrenx (64)

Publié par TERVID'HOM, le 15 mai 2022   190

est une association qui organise et mène des actions de ramassage, de tri et de valorisation des déchets sur les berges de Gave et de leurs affluents.

En 2021,17 chantiers de collectes ont été réalisés : 4258 kg de déchets récoltés, triés, pesés représentant un volume de 13357 m2, 37 types de déchets ont été répertoriés.

10,60 km de berge traitée sur le gave d’Oloron, 323 bénévoles dont 60 enfants de moins de 18 ans ont participé aux ramassages.

TERVID'HOM a le 29 avril dernier inauguré la pose de "BAC A CRUE" , sa première expérimentation,sur la commune de Navarrenx dans les Pyrénées Atlantiques (64).

Le « BAC A CRUE », outil de science participative.

LE PROJET : Pose de « BAC A CRUE » sur 2 sites différents à NAVARRENX le long des berges du Gave d’Oloron (Île Charron et Sablière de Bérèrenx) du 29 avril au 29 octobre 2022.

Le « BAC À CRUE » permet de regrouper les déchets d’origine humaine provenant d’anciennes décharges et d’incivilités amenés par les crues.

Le « BAC À CRUE » n’est pas une poubelle, mais un collecteur de déchets aquatiques poussés par les crues. C’est aussi un indicateur de l’état d’accumulation des plastiques dans les cours d’eau.

Le "BAC A CRUE" est « l’alter ego » du "BAC A MARÉE" implanté un peu partout sur les littoraux français depuis 2018 qui est un outil intéressant et complémentaire aux actions de ramassage et de sensibilisation ponctuelles existantes. Le BAC A MARÉE est deux fois plus efficace que tous les évènements de collectages expérimentés jusqu’à leur installation.

Le « BAC À CRUE » permettra :

-L’évaluation du flux des déchets amenés par les crues sur une période de 6 mois.

-La sensibilisation du public fréquentant ces lieux sur l’impact des déchets par types sur la flore et la faune et plus loin sur l’océan, afin qu’il devienne acteur citoyen participatif de la prévention à la pollution du Gave d'Oloron.

-Les déchets plastiques récoltés feront l'objet d'une étude pour la mise en place d'un protocole d'identification autour de leur composition en fonction de leur taille avec Bruno GRASSL, professeur et chercheur à l'unité de chimie de l'IPREM de l'Université de PAU et des Pays de l'Adour.

Les 2 « BACS A CRUE » feront l’objet d’un suivi régulier afin de collecter, triés et analysés les déchets et les données par l’association TERVID’HOM et par un jeune en service civique engagé par la mairie de NAVARRENX. Toutes les données seront cartographiées.

Un petit questionnaire destiné au public présent sur les lieux lors des suivis sera rempli par l’association TERVID’HOM et/ou par le jeune en service civique. Ce questionnaire permettra notamment de créer du lien et d’accompagner les gens sur l’utilisation du « BAC A CRUE ».

Il permettra également d’évaluer la fréquentation, les différents types d’usagers (âge et localisation), le motif de leur venue sur le site et ; leurs rapports et connaissances par rapport aux déchets trouvés sur les lieux.

Un filtre à particules sera mis dans l’eau régulièrement sur chacun des sites. L’analyse des micros plastiques récoltés et de leurs flux sera effectuer par l’Observatoire des micros plastiques « La Pagaie Sauvage ».

Les déchets récoltés et non partis pour analyses seront acheminés sur la déchetterie de Méritein et seront traités par BIL TA GARBI.

Un bilan sera fait en novembre 2022 après la dépose des « BACS A CRUE » afin de vérifier la pertinence de ce concept et y apporter les ajustements qui seraient utiles, dans le but de le développer à plus grande échelle sur nos Gaves des Pyrénées.

Trois panneaux sont mis sur chaque « BAC A CRUE » : avec des informations permettant la compréhension de son usage et de son but.

Ce projet peut voir le jour aujourd’hui grâce à :                                                                                 

La Mairie de NAVARRENX avec laquelle nous y travaillons depuis 2021 et qui nous offre la possibilité de déposer ces 2 bacs ainsi que le soutien pour leurs suivis par un jeune en service civique embauché par eux.

Fabrice FAURRE de la SCIC « T.É.O » fondateur des « BAC A MARÉE » qui a partagé son expérience et ses compétences afin d’adapter au mieux ce projet aux berges du Gave. Il nous a cédé et acheminés gracieusement 2 « BAC A MARÉE ».        

Bruno GRASSL, professeur et chargée de recherche sur les déchets plastiques à l’IPREM (Université de Pau et des Pays de l’Adour) qui a répondu présent à notre demande et qui va nous accompagner sur ces 6 mois de suivi des déchets plastiques recueillis dans les bacs, notamment pour la mise en place de l’étude d'un protocole d'identification autour de leur composition en fonction de leur taille.

La Région Nouvelle Aquitaine qui nous a accordé la grande majorité du financement de ce projet par le dispositif PAI (Programme d’Animation d’Initiatives de Culture Scientifique, Technique et Industrielle en Nouvelle Aquitaine). 

LACQ ODYSSÉE qui a réalisé la conception des maquettes des panneaux d’informations apposés sur les « BAC A CRUE » et qui nous a accompagné dans notre demande de financement par la Région Nouvelle Aquitaine.

La Communauté des Communes du Béarn des Gaves qui soutient ce projet et traitera les déchets récoltés.

Toutes les personnes, bénévoles, associations, et professionnels qui nous ont fait part de leurs questionnements ce qui nous a permis d’affiner ce projet.                      

Contact : Agnès Larsen, porteuse du projet.                                                                    Tervid'Hom 423 route de Navarrenx 64360 Monein                   

Tél : 06 17 03 10 55                                                                                                                                            Mél : asso-tervidhom@outlook.fr                                                                                                      Nous suivre :  https://facebook.com/Tervidhom-102621532258458/