Quand Cubzaguais rime avec Collège de France

Publié par Annick Annick Campmas, le 14 septembre 2022   42

Des scientifiques oeuvrant en faveur de la diffusion de la Culture Scientifique en partage

En 2019, dans le cadre d’un colloque « Préhistoire et évolution humaine au Maghreb », organisé par le professeur J.-J. Hublin, titulaire de la chaire de Paléoanthropologie au Collège de France, Camille Daujeard a exposé les connaissances actuelles sur les relations des grands mammifères et des premiers hommes, aux Pliocène et Pléistocène inférieur et moyen ancien en Afrique du Nord.

Une vidéo vient de sortir sur la chaîne You tube -Sciences de la vie-Collège de France :

https://www.youtube.com/watch?v=85lzhE2_714

La suite, du Pléistocène moyen au Pléistocène supérieur, c’est à Cubzac-les-Ponts (33240) en 2020, que Camille Daujeard et son collègue Roland Nespoulet , qui lui aussi est intervenu à ce même colloque du Collège de France, tous deux rattachés au HNHP et membres du CA/CS de l’association Emile CAMPMAS (AssEmCa), ont discuté devant et avec le public de cette commune rurale. Plus spécifiquement leur conférence a porté sur « L’occupation humaine en milieu côtier le long du littoral atlantique marocain entre Casablanca et la région de Témara du Pléistocène moyen au Pléistocène supérieur », à partir des travaux de recherche d’Emilie Campmas.

Certes passés, ces événements laissent toutefois augurer la qualité de l’offre de Culture Scientifique proposée par l’ AssEmCa en Cubzaguais .

Ce territoire est doté de la grotte de Pair-non-Pair, l’une des plus remarquables grottes ornées préhistoriques appartenant à la période du Paléolithique supérieur ancien. Aujourd’hui associée aux sites archéologiques de la vallée de la Vézère, considérée mondialement comme la capitale de l’archéologie préhistorique, elle est cependant peu connue des habitants du Nord Gironde.

Peu ou pas d’associations de culture scientifique irradient ce territoire rural. Dans l’intention de contribuer à donner le goût des Sciences et à restaurer la confiance des citoyens envers la recherche, de susciter le questionnement et l’esprit critique, l’AssEmCa y organise des rencontres annuelles avec des scientifiques de renommée internationale et initie une dynamique de CSTI via des projets événementiels. Elle s’intéresse en particulier aux relations des humains avec les animaux dans le passé.

https://sites.google.com/view/assemca/accueil

https://www.facebook.com/groups/assemca