SPEX : le projet pédagogique collaboratif

Publié par Marine Hervé, le 3 juillet 2019   360

Xl 2015 03 12 tino 2 1024x640

Coordonnées : ENSI Poitiers

Université de Poitiers, Campus, Bâtiment B1 1 rue Marcel Doré, TSA 41105, 86073 Poitiers Cedex 9, France

 

Porteur du projet : Afzal CHAMROO

afzal.chamroo@univ-poitiers.fr

 

Les partenaires : Rectorat de Poitiers, Centre de Ressources Départemental en Science et Technologie, Collège de Pamproux, EMF, Université de Poitiers, laboratoire LIAS, Les Ingénieuses de l'ENSI Poitiers et Radio Pulsar

 

Le projet : SPEX est un projet pédagogique collaboratif. L'enjeu est de faire participer plusieurs acteurs de différents niveaux pour que chacun développe des compétences et s'ouvre à une culture scientifique. Concrètement, sous l'encadrement de leur tuteur de projet de première année, 4 étudiants ont travaillé sur l'élaboration d'un prototype de maquette alliant électronique, programmation, capteurs et actionneurs. La maquette, intégrant un module de commande Arduino, doit être modulable et "transparente" quant aux composants pour que des élèves d'une classe de 4ème du collège de Pamproux (zone rurale) puissent venir à l'ENSI Poitiers pour comprendre son éventuel montage et programmation. L'idée de la maquette est tout simplement une caisse automatisée qui permet de faire bouger un tapis et d'avoir un robot comme hôte de caisse. Le modèle du robot est celui de TiNO, robot qui a été développé par Cédric COUVRAT, délégué au numérique au rectorat de Poitiers. A côté de l'aspect technique, SPEX a connu une belle évolution dans le courant de l'année. Nous avons pu ramener les collégiens à l’Espace Mendès France pour un atelier de programmation sous Scratch et un atelier sur le robot Thymio. Nous avons également pu faire des ateliers incluant des tables rondes à l’ENSI Poitiers pour différents publics. Les collégiens ont bénéficié d’un atelier sur la maquette en touchant au codage d’un Arduino. Des enfants de primaire ont également participé à une visite de l’ENSI Poitiers incluant atelier de manipulation et débat dans un amphithéâtre autour du thème de l’impact sociétal de l’automatisation et de l’intelligence artificielle. SPEX laisse la porte ouverte à d’autres ateliers interactifs pour les années à venir. Autour des maquettes, on arrivera à sensibiliser les plus jeunes sur les possibilités technologiques, sur les conséquences positives et négatives que nos avancées auront sur notre société de demain où ils seront eux-mêmes acteurs. Les jeunes acquièrent aussi la soif d’aller plus loin en voyant des modèles de jeunes hommes et femmes faisant des études longues dans une filière scientifique.

 

Le futur du projet : Le projet a pris beaucoup d'ampleur et il y a beaucoup d'ateliers qu’ils pourraient faire autour de la maquette. Même si en 2018-2019 ils n’ont pas d'étudiants sur le projet, ils comptent le maintenir pour qu'à la rentrée prochaine un groupe d'étudiants de première année de l'ENSIP travaille sur le déploiement d'ateliers participatifs autour de la maquette.