Et si on passait à l’action…

Publié par Marianne Peyri, le 30 mai 2022   82

Afin d’éviter le réchauffement climatique, nous tous, nous pouvons exécuter pleins de petits gestes réguliers liés aux transports ou encore à la consommation électrique ou de l’eau qui ne coûtent pas grand-chose et qui aident énormément sur la durée pour sauver la planète !

Revoir notre alimentation et nos habits

Consommer moins de viande (11kg CO²) à tous les repas. Il serait préférable de manger plus de poissons car l’empreinte carbone est globalement moindre que celle de la viande. L’homme peut également adopter un régime végétarien. On peut aussi réduire le nombre d’élevages intensifs.

Pour s’habiller, on peut utiliser des pulls en coton recyclés, les matériaux recyclés limitent les émissions carbone liées à la fabrication de matériaux neufs.

Transports : un problème ? DES solutions.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, il y a tout plein de petits gestes à faire au quotidien.

Parlons des transports qui sont responsables à hauteur de 20% du réchauffement climatique. On vous suggère quelques idées pour limiter l’empreinte de carbone. Par exemple pour se rendre à son lieu de travail il y a plusieurs transports divers et variés.

Pour débuter le classement, on retrouve le vélo qui produit 20 kg de CO² à la fabrication et qui n’en émet pas à l’utilisation. Il est aussi préférable d’utiliser les transports en commun (bus, tram…) (26kg CO²).

A la deuxième place, nous retrouvons le métro qui produit une faible quantité de CO² car il est électrique.

En troisième position, nous avons la trottinette électrique qui peut être trouvée en libre-service et qui malgré tout consomme 920 kg de CO², à cause de sa fabrication. Ce mode de transport est donc à éviter. Mieux vaut choisir la trottinette classique !

En dernière place, la fameuse voiture, le mode de transport le plus polluant, elle représente en Europe près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre, tous transports confondus (1254 kg de CO² produit à l’utilisation).

Dans nos maisons, on peut…

Finis les transports ! Passons aux gestes à faire au quotidien mais à la maison ! Chez soi, on peut :

- Se chauffer moins.

- Recycler ses déchets (cela évite la fabrication de nouvelles matières). On peut recycler dans les différentes poubelles : jaunes, vertes, noires.

- Consommer des ampoule LED.

- Ne pas rester longtemps sous la douche car les chauffe-eaux sont assez gourmands en électricité (131kg CO²).

Théo, animateur de Cap Sciences, nous a présenté en classe, lors d'une visio, les énergies du futur.

On vous propose des astuces notamment liées à la consommation d’eau tel que :

- Prendre une douche plutôt qu’un bain.

- Ne pas laisser l’eau couler quand on se brosse les dents.

- Conserver l’eau de pluie pour arroser les plantes.

- Laver son vélo avec un sceau plutôt qu’un jet d’eau.

D’autres astuces mais concernant la consommation d’électricité :

- Débrancher les appareils électroniques quand on ne les utilise pas.

- Éteindre les lumières quand on n’est pas dans la salle concernée.

- Ouvrir les volets plutôt qu’allumer la lumière, celle du soleil ne consomme rien.

- Si possible, privilégier les panneaux solaires.


Si chacun fait de son mieux pour protéger notre planète nous feront de grandes choses. Chaque petit geste au quotidien compte. Nous pensons que toutes ces solutions sont bien et que si tout le monde s’y met nous pouvons réussir à résoudre les problèmes climatiques.

Source : jeu Carboniq

Arthur, Cameron, Djeinabou, Samuel, Tya, Zakaria, élèves de 3°au collège Rosa Bonheur de Bruges. Réalisation de l'affiche de Une en cours d'espagnol.

La réalisation de cet article s’inscrit dans le dispositif « Sciences en collège », mené par Cap Sciences en partenariat avec le Conseil départemental de Gironde. Il vise, avec l’aide de la journaliste Marianne Peyri, à accompagner les collégiens dans l'écriture d’articles et la réalisation de photos ou vidéos rendant compte de projets artistiques, culturels ou scientifiques initiés par les collèges de Gironde.