Mon atlas de l'eau et du paysage

Publié par Paysage MEDIATION, le 16 avril 2024   120

Une centaine d'enfants de la Communauté de communes du Confluent et des Coteaux de Paysages et leurs enseignants ont accueilli la semaine dernière un géographe-cartographe. En résidence sur le territoire, Lucas DESTREM a pu faire échanger et faire connaitre son métier, entre géographie et graphisme.

Sur une semaine, en remontant le cours de la Garonne, entre Monheurt et Fourtic (Clermont-Dessous),  les ateliers-rencontres étaient la première étape pour fabriquer une carte, à partir de leur connaissance des lieux, leur expérience du paysage. Quels sont leurs points de références ? leurs regards, leurs mots pour dire le paysage. Dans cette relation aux lieux, la Garonne et ses affluents est centrale. A partir de cartes anciennes, chacun a pu dessiner les déplacements du fleuve, les lieux de production agricoles, de commerce et des voies marchandes... mais aussi les types d'architecture.

Imprégnés d'espaces, de leurs transformations, les élèves ont également exploré la dimension sensible : les couleurs, les odeurs, les sons, l'observation des paysages de nuit...

Pour ouvrir sur cette question : dans un contexte de changement climatique et de transition écologique, quel serait leur paysage rêvé  ?

Suite à cette 1ère série d'ateliers, une carte commune sur la relations des élèves à leurs paysages de proximité sera réalisée par Lucas DESTREM.

Avec le soutien de la Communauté de communes et de la Région Nouvelle-Aquitaine (AP CSTI )