L’exploitation limitée des énergies renouvelables

Publié par Marianne Peyri, le 16 juin 2020   81

Xl 5e4 energies renouvelables

D’années en années, nos comportements en matière énergétique évoluent : alors que la consommation d’énergies fossiles était dominante, elle laisse de plus en plus la place aux énergies renouvelables. 

Que sont les énergies renouvelables ?

Ce sont des énergies que la nature renouvelle en permanence comme l’énergie éolienne qui provient du vent, l’énergie hydraulique qui provient de l’eau, l’énergie géothermique qui fonctionne grâce à la chaleur de la Terre, et l’énergie solaire provenant du soleil. 

 Quels sont leurs inconvénients ? 

L’énergie solaire ne peut pas fonctionner la nuit, les éoliennes ne peuvent pas fonctionner s’il n’y a pas assez de vent ou si le vent est trop fort. Elles peuvent parfois dégrader le paysage selon certains, des paysans et riverains se plaignent du bruit. Mais surtout les énergies renouvelables ne peuvent pas subvenir à tous les besoins énergétiques de la Terre.

Pourtant, les avantages sont incontestables 

Les énergies renouvelables ne coûtent pas cher, ne contribuent pas à l’effet de serre, elles sont inépuisables et créent aussi des emplois. Sébastien Blavier, chargé de campagne énergie à Greenpeace France, prévoit qu’« en France, la transition énergétique pourrait créer 230000 emplois nets d’ici 2030 ! » Il y aura aussi au niveau mondial plus de 9,7 millions d’emplois dans l’énergie solaire à ce même horizon, soit l’équivalent du nombre de personnes employées dans l’industrie du charbon aujourd’hui. Quant au nombre d’emplois dans l’énergie éolienne, il sera selon les prévisions, multiplié par 10, s’élevant ainsi à plus de 7,8 millions soit deux fois plus que dans les industries pétrolières et gazières !    

Les énergies renouvelables nous permettront de faire de grandes économies d’énergie et de carburant. Ainsi on prévoit une économie de 1100 milliards de dollars par an. De même, les émissions de CO2 seront grandement diminuées.  

Des exemples parlants 

La Norvège consomme une grande quantité d’énergie solaire ainsi qu’une petite quantité d’énergie éolienne.

Le Kansas fournit une grande quantité d’énergie éolienne et une faible quantité d’énergie géothermique, hydroélectrique, éolienne.

En France, au Danemark, des parcs éoliens ont vu le jour, entrainant une plus large production d’énergies renouvelables.

Aux Canaries se trouve une île dont l’objectif ambitieux est de produire 100 % d’électricité à partir des énergies éolienne et hydroélectrique. 

Lola, Lucas, Yousra de 5e4 du collège de Carbon-Blanc

La réalisation de cet article, élaboré par les élèves à partir de divers documents et publications de presse, a été initiée et chapeautée par Fanny Billé et Céline Le Basque, professeur de Lettres et professeur documentaliste du collège de Carbon-Blanc, dans le cadre d’un projet, menée en 2019-2020 au sein du collège sur le thème de « Environnement et engagement citoyen par le biais du dessin et de l'article de presse ».  

Cette réalisation s’inscrit également dans le dispositif « Sciences en collège », mené par Cap Sciences en partenariat avec le Conseil départemental de Gironde. Il vise, avec l’aide de la journaliste Marianne Peyri, à accompagner les collégiens dans l'écriture d’articles et la réalisation de photos ou vidéos rendant compte de projets artistiques, culturels ou scientifiques initiés par les collèges de Gironde.