Les écrans jouent énormément sur le sommeil

Publié par Marianne Peyri, le 4 juin 2024   100

Lors de la semaine du cerveau, organisée au sein du collège François Mitterrand de Pessac, les élèves de plusieurs classes ont pu visiter, au sein même de l'établissement, une exposition portant sur le sommeil proposée par Cap Sciences. 

Les écrans stimulent l’activité du cerveau, mais cela dépend de chacun. Les experts disent qu’il faut arrêter les écrans une heure avant de s’endormir. Il est conseillé de dormir avec les écrans à au moins 1 mètre du lit car les ondes électromagnétiques d’un portable stimulent le cerveau et de mettre son portable en mode « avion ».

Les écrans produisent aussi une lumière bleue que le cerveau assimile à la lumière du jour. Quand on ouvre les yeux, le cerveau se met en activité. Si ferme les yeux, c’est un signe pour le cerveau qu’on veut se reposer. On peut faire des siestes, mais cela ne remplace pas les heures de sommeil perdues, la dette de sommeil.

Depuis l’apparition des écrans, on a perdu 1h 30 de sommeil, soit un cycle en moins.

Le cerveau possède une horloge vivante comme les plantes. Tel un chef d’orchestre, il va contrôler les cycles du sommeil. Le sommeil c’est le temps où l’être humain se repose, se détend. Le sommeil a différents cycles. Il existe 5 a 6 cycles de sommeil qui dure chacun 1h à 1h30. Au cours des cycles l’endormissement change petit à petit ; le rythme cardiaque et la respiration aussi. Le premier cycle sert à récupérer et le dernier à rêver. Dans la vie, nous dormons environ 13 -14 ans soit le tiers de notre vie.

Les différents troubles du sommeil

Le manque de sommeil peut impacter la croissance, il rend moins performant, on a plus de mal à apprendre, on est aussi moins bons physiquement si on fait du sport ou des compétitions. Une personne sur 3 en France a des troubles du sommeil.

Dans le sommeil il y a plusieurs troubles comme :

- Le bruxisme : les dents qui grincent et les jambes qui bougent

- Les terreurs nocturnes : fréquentes dans l’enfance, cela dépend de sa vie et de son humeur ou de ce que l’on peut regarder comme film le soir

- Les insomnie très fréquentes

Article réalisé par Yuldouz, Israa et Imane, élèves de 3e du collège François Mitterrand de Pessac.

La réalisation de cet article s’inscrit dans le dispositif « Sciences en collège », mené par Cap Sciences en partenariat avec le Conseil départemental de Gironde. Il vise, avec l’aide de la journaliste Marianne Peyri, à accompagner les collégiens dans l'écriture d’articles et la réalisation de photos ou vidéos rendant compte de projets artistiques, culturels ou scientifiques initiés par les collèges de Gironde.