Peut-on voir la muraille de Chine depuis la lune ?

Publié par Marianne Peyri, le 17 juin 2021   100

Xl lune essai4

C'est une idée reçue qui a la vie dure : la muraille de Chine serait le seul monument du globe terrestre visible depuis la Lune. On la doit à un antiquaire anglais du XVIIIe siècle, William Stukeley, qui imagine la chose dans une lettre : « Le mur d'Hadrien n'est dépassé que par la muraille de Chine, qui dessine une formidable figure sur le globe terrestre et pourrait bien être visible depuis la Lune. »

 Selon les chiffres officiels, la grande muraille de Chine a une longueur estimée à 8851,8 km dont 6259,9 km de murs, 359,7 km de tranchées et le reste en barrières naturelles (montagne, rivières).

Les parties construites mesurent 6 à 7m de hauteur pour une largeur de 4 à 5 mètres et 10 mètres dans sa largeur maximale.

384 500 Km est environ la distance entre la terre et la lune. Voir la muraille de Chine depuis la lune reviendrait donc à voir un cheveu de 0,1mm à 3m de distance. Donc voir la muraille de Chine depuis l’espace est impossible.

Bien sûr, plus on prend de l’altitude, plus la Grande Muraille rétrécit. On ne la voit plus passé 400 km de distance.

Sources :Vidéo sur le site de Lumni, « Data science vs Fake », « On peut voir la Muraille de Chine depuis la Lune »

Co-auteurs :  Allan Anzel Meviane, Nollan Gobalraja et Kenyza Moussa Halidi, élèves en 4e au collège Claude Massé à Ambarès-et-Lagrave. Avec l’aide du dessinateur Bast et de leurs professeurs Frédéric Faucon, Marjorie Boudey, Aurélie Chaumet, Valérie Marteau.  

La réalisation de cet article s’inscrit dans le dispositif « Sciences en collège », mené par Cap Sciences en partenariat avec le Conseil départemental de Gironde. Il vise avec l’aide de la journaliste Marianne Peyri, à accompagner les collégiens dans l'écriture d’articles et la réalisation de photos ou vidéos rendant compte de projets artistiques, culturels ou scientifiques initiés par les collèges de Gironde.