La vie d'un champ (1) : il travaille avec du vivant

Publié par Marianne Peyri, le 14 juin 2022   130

Laurent Dubois est agriculteur, céréalier indépendant à Herm dans les Landes, au sud de la France, depuis 22 ans. Il élève des canards mais parfois ce n'est pas toujours facile.

« Je n'habite pas sur mon exploitation. Ma maison se situe au village de Herm à 7 km de mon exploitation », nous confie Laurent Dubois. Cet homme agriculteur a toujours voulu faire ce métier. « J'ai récupéré l'exploitation de mes parents », ajoute-t-il. Selon lui, y a des jours plus durs que d'autres. Notamment lors de la préparation des terres, des semis, de la castration du maïs, de l'irrigation, de la récolte ... « Ce n'est pas toujours facile aussi de savoir que mes canards vont finir à l'abattoir et ensuite dans nos assiettes ». Laurent Dubois se remet toujours en question. « Je n'ai pas de planning défini ». Il s'organise en fonction du travail à faire, en fonction des périodes de l'année

Laurent Dubois, agriculteur dans les Landes.

Un métier polyvalent

Son activité est l'agriculture et l'élevage à 100 %. Le métier d'agriculteur est polyvalent car il touche un peu à tout, nous explique -t-il. « Il faut être gestionnaire pour la partie économique de l'exploitation. Il faut être prudent avec les finances ». Laurent Dubois est aussi un très bon bricoleur, pour réparer les enclos, le matériel, les machines agricoles… C’est aussi un technicien pour la bonne santé des plantes et des animaux. « Je suis toujours en contact avec la nature. Je travaille toujours avec du vivant, un accident climatique ou un virus sur l’élevage peut survenir à tout moment. »

Clara, Ethan, Louane, Lya, Raquel, élèves de 6° au collège de Mios.

Durant l'année scolaire 2021-2022, les élèves de cette classe de 6e ont échangé avec Laurent Dubois,  agriculteur dans les Landes. Ces échanges ont donné lieu à une série d’articles réalisés par les élèves au sein du  projet « La vie d’un champ » mené par la professeure d’histoire-géographie Aurore Lievain. 

La réalisation de cet article s’inscrit dans le dispositif « Sciences en collège », mené par Cap Sciences en partenariat avec le Conseil départemental de Gironde. Il vise, avec l’aide de la journaliste Marianne Peyri, à accompagner les collégiens dans l'écriture d’articles et la réalisation de photos ou vidéos rendant compte de projets artistiques, culturels ou scientifiques initiés par les collèges de Gironde.